Comment calculons-nous la consommation de carburant lors de nos essais à RPM? - Chroniques

Question du jour

Comment calculons-nous la consommation de carburant lors de nos essais à RPM?

Un lecteur se demande comment nous calculons la consommation de carburant lors de nos essais routiers à RPM.

« J’ai une question qui a trait aux essais routiers que vous faites à RPM. Concernant la consommation de carburant, quand vous faites ces tests, est-ce que vous donnez la consommation sur route, en ville ou combinée ? »

- Vincent Trépanier

Bonjour. Voilà une question que se posent bien des auditeurs ! C’est assez simple, mais plusieurs facteurs et éléments entrent en ligne de compte. Il faut s’assurer que tous les réservoirs sont pleins en appliquant la procédure la plus précise possible. Dès le départ, par souci de normalité, tous les véhicules à l’essai sont sur le mode « Normal ». On délaisse les modes « Sport », « Eco » ou autre pour favoriser la programmation active au moment du démarrage des véhicules.

 

 

Pour assurer une certaine équité entre les différents véhicules, nous faisons toujours exactement le même parcours routier. Il s’étire sur une distance de près de 120 kilomètres. Ce trajet nous fait faire le test dans presque toutes les conditions routières. Il y a une section urbaine qui comporte des arrêts fréquents, une zone sur route secondaire et, bien sûr, de l’autoroute. En termes de temps, les trois sections sont quasi équivalentes. Une fois le circuit complété, les réservoirs sont remplis à nouveau. Par la suite, on prend le nombre de litres à la pompe et le kilométrage exact suivant la remise à zéro au départ. Le calcul se fait par une règle de 3 des plus simples. On obtient ainsi notre consommation réelle au moment des essais.

Il y a d’autres facteurs à considérer comme la consommation affichée par l’ordinateur de bord. Il s’agit d’un indicateur supplémentaire. D’une manière générale, il est assez rare que notre consommation est exactement la même que celle qu’affiche l’ordinateur de bord. On compte sur une variation souvent sous la barre des 0,5 litre. On regarde également les chiffres de consommation officiels de Transport Canada. Dans ce cas, c’est vraiment uniquement à titre indicatif car les variations sont souvent très importantes.

Ce qu’il faut surtout retenir, c’est qu’il s’agit de cotes de consommation très ponctuelles dans des conditions tout aussi ponctuelles. Comme vous le savez certainement, la variation des conditions, la saison, la température, la pression des pneus, le comportement derrière le volant, le dynamisme de conduite, le poids à bord et une infinité d’autres facteurs peuvent modifier la consommation d’un véhicule. C’est pour cette raison qu’on spécifie toujours que la moyenne combinée obtenue est très spécifique au moment et aux conditions de l’essai. Dans cet univers, il n’existe malheureusement pas un chiffre invariable absolu qui définit la consommation d’un véhicule. C’est toujours à titre indicatif.      

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Essai éclair : Toyota GR Supra 2020

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer