Avec la Mazda3 Turbo, peut-on rêver du retour de MAZDASPEED ? - Chroniques

Question du jour

Avec la Mazda3 Turbo, peut-on rêver du retour de MAZDASPEED ?

Un lecteur nous demande si Mazda ira plus loin suite à la Mazda 3 Turbo avec un retour de MAZDASPEED.

18 novembre 2020

« Pourquoi la nouvelle Mazda3 Turbo n’est pas une MAZDASPEED ? Est-ce que ça signifie qu’il y aura un plus gros modèle, plus puissant bientôt ? »
- Francis Paquet

Bonjour. Certaines choses comme la disparition de MAZDASPEED demeurent mystérieuses et franchement décevantes. Malheureusement, MAZDASPEED s’est éteinte en 2013 et ne sera apparemment pas de retour de sitôt. Il ne faut jamais dire jamais, mais là on pourrait être tenté de le dire !

La nouvelle Mazda3 Turbo est certainement le bolide le plus près, techniquement, de ce qu’on espérait s’il y avait eu un retour de MAZDASPEED : mécanique puissante, beaucoup de couple et, même, rouage intégral. Bon, d’accord, il manque une boîte de vitesses manuelle et quelques chevaux par rapport au 4-cylindres MRZ de 2,3 litres de la dernière génération, mais quand même, la base est là ! Avec sa puissance de 250 chevaux et son couple de 320 livres-pieds quand on l’alimente avec de l’essence à indice d’octane 93, ce 4-cyclindres de 2,5 litres pousse beaucoup. D’ailleurs, Samuel a eu l’occasion d’en faire l’essai récemment et il a adoré la machine.

 

Par contre, il est clair que la Mazda3 Turbo n’a pas du tout l’esprit sauvage et enjoué de la MAZDASPEED de dernière génération (2010-2013). Mazda n’a pas du tout envie de revenir avec cette image juvénile qu’on lui connaissait à l’époque. Non, Mazda marche tranquillement vers les véhicules un peu plus haut de gamme, plus classiques dans leur approche. On nous dit que MAZDASPEED ne cadre plus avec la représentation corporative voulue, et c’est bien dommage.

L’idée consiste à proposer des produits dont l’allure est relativement conservatrice, sans aller dans la sportivité extrême. À ce compte, il s’agit là d’une critique qu’on se permet sur la 3 Turbo : elle n’est en rien différente de la 3 GT dont la mécanique fait 186 chevaux. Sans tomber dans les décorations outrageuses, un peu de distinction plairait certainement aux acheteurs. Il y a bien l’option Aero Sport qui ajoute quelques accessoires, mais rien de comparable à l’approche de MAZDASPEED.

Même son de cloche quant à la partie technique. Outre le moteur, la 3 Turbo ne propose pas de changements ou d’améliorations comme une boîte de vitesses automatique à plus de 6 rapports, des freins de plus grande taille ou, même, des suspensions plus dynamiques. Non, rien. À ce compte, c’est plutôt étonnant.

Mazda a réellement abandonné les bolides qui présentent une allure tapageuse, et c’est bien dommage. Fort heureusement, on obtient de belles mécaniques avec une dose de puissance qui n’est pas à négliger. Il est vrai que c’est moins dynamique que les MAZDASPEED de l’époque, mais, au moins, on en encore un peu de VROUM-VROUM sous le pied !

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Essai éclair souvenir : Mazdaspeed3 2007

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer