Avec 5 000 $, Subaru Impreza ou Mazda3 ? - Chroniques

Question du jour

Avec 5 000 $, Subaru Impreza ou Mazda3 ?

Pour une première voiture à 17 ans avec un budget de 5 000 $, quelle serait la meilleure option entre une Subaru Impreza et une Mazda3 pas plus vieille que 2008.

1 novembre 2021

« Je veux acheter une première voiture à mon fils de 17 ans. J’hésite entre une Subaru Impreza et une Mazda3. La Subaru m’intéresse pour l’intégrale, mais je préfère la fiabilité et les frais d’entretien de la 3. Avec un budget de 5 000 $, sans aller plus vieux que 2008, quel serait le meilleur choix ? »

- Michel Leblanc

Bonjour, monsieur Lachance, avec un budget de 5 000 $, on recule dans les années. Chez Subaru, avec l’Impreza, on parle lors de 2008 à 2011, alors que du côté de Mazda, on peut se permettre un peu plus récent, aux environs de 2012 et, même, 2013 en fonction d’un kilométrage plus élevé.

Dans les deux cas, on parle de véhicules d’occasion assez âgés et affichant sans doute un kilométrage excédant les 100 000 ou 150 000 kilomètres. Ceci étant dit, la question de l’inspection mécanique s’impose d’emblée si vous voulez très bien connaître l’état du véhicule et savoir quelles pièces devront être remplacées.

Subaru Impreza 2008

Si vous avez un faible pour la Subaru Impreza, nous vous recommandons fortement d’éviter les années 2008 et 2009 de cette génération. Le moteur à 4 cylindres à plat de 2,5 litres de cette époque présentait un certain nombre de problèmes dont des fuites aux joints d’étanchéité du moteur et, par conséquent, une consommation d’huile anormalement élevée. À partir de 2010, sans être parfaite, la situation s’est passablement améliorée. Il faut aussi considérer que les frais d’entretien sont plus élevés que la moyenne du segment. Même dans un atelier hors concession, le coût des pièces demeure élevé.

 



Même si l’Impreza est loin d’être parfaite, elle offre une caractéristique singulière pour le segment, son rouage intégral. À prise constante, cette voiture se joue complètement de l’hiver et des routes en terre battue. C’est indéniablement un avantage, et l’agrément de conduite qui en découle est bien réel. De plus, tout comme la Mazda3, l’Impreza offre le choix entre la berline ou du hayon à 5 portières.

Mazda3 2012

Passons maintenant à la Mazda3. Tout comme la Subaru, elle se définit en grande partie par le plaisir de conduire qu’elle procure. Si l’on considère la génération de 2010 à 2013 inclusivement, il faut bien choisir. Pour ce qui est de l’année modèle 2010, on évite tout simplement ; on ne compte plus les problèmes d’embrayage, de freins, d’accessoires et, même, de roues. À partir de 2011, les choses se calment même si l’on suggère toujours d’éviter la boîte de vitesses manuelle. De plus, les freins demeurent un point sensible chez Mazda tout comme la qualité de la peinture d’ailleurs. Ces commentaires s’appliquent autant au moteur de 2,0 litres qu’au 2,5-litres.  

La 3 offre l’avantage d’être un peu moins chère que la Subaru. Étant une traction, elle sera certainement moins agile en conditions hivernales, mais avec de bons pneus, elle s’en sortira très bien. Il faut considérer que les frais d’entretien et le coût des pièces de remplacement chez Mazda sont plus abordables. De plus, la mécanique est plus simple, donc plus facile à réparer en cas de besoin.

Nous sommes portés à donner l’avantage à la Mazda en raison de sa mécanique plus simple, de ses frais d’entretien plus bas et de sa plus grande disponibilité sur le marché. Par conséquent, il sera possible de trouver un véhicule plus récent affichant un kilométrage plus bas. Il faut être vigilant dans votre choix. Évitez les boîtes de vitesses manuelles et faites faire une inspection mécanique complète avant d’acheter la voiture. Une fois en votre possession, un bon entretien périodique assurera la longévité du produit. 

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Acheter une auto de moins de 5 000 $, c'est risqué?

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer