Audi RS3 ou BMW M2? - Chroniques

Question du jour

Audi RS3 ou BMW M2?

Les critères d’achat sont performance, fiabilité et coûts d'entretien.

Audi/BMW

Je prévois acheter une petite sportive. Audi RS3 2018 ou BMW M2 2017? Je me questionne sur la performance globale, la fiabilité et les coûts d’entretien à long terme.

– Marc

Bonjour Marc,

Vous savez sans doute que j’aime particulièrement ce type de véhicule. En fait, comment ne pas l’aimer? Il propose un amalgame à peu près jamais vu de performance et d’agrément. Entre les deux voitures dont vous faites mention, il y a tout de même plusieurs différences.

Du côté d’Audi, vous aurez affaire à un véritable missile. Le moteur cinq cylindres turbocompressé jumelé à la boîte S-Tronic à double embrayage et au rouage intégral quattro assure des décollages fabuleux. Puis la surprise vous gagne dès le premier virage. L’adhérence que procurent la caisse, la suspension et les pneus donne pratiquement l’impression que la voiture est accrochée à des rails. Il s’agit d’un tour de force de la part du constructeur puisque le positionnement transversal du moteur devrait typiquement se traduire par un sous-virage, mais non. La caisse est stable et imperturbable.

Cette quasi-perfection a toutefois le défaut de rendre la voiture moins joueuse, moins exigeante pour celui ou celle qui la conduit. Ce qui est tout le contraire de la BMW M2, avec son moteur longitudinal à six cylindres en ligne et ses roues motrices arrière. Celle-ci demande plus de doigté et une plus grande implication du conducteur, mais demeure facile à contrôler, gracieuseté de la répartition de poids 50-50 si chère à BMW, et de la direction à la fois directe et précise. Il est facile de jouer avec le volant et l’accélérateur pour obtenir ce qu’on veut, c’est-à-dire des sensations et un sourire au visage.

À VOIR AUSSI : 
Une visite du musée BMW à Munich

Pour tracer la ligne entre les deux, du point de vue de la performance du moins, je vous dirais ceci : la RS3 impressionne par sa précision chirurgicale et sa rapidité singulière, alors que la M2 séduit par la finesse de sa conduite à propulsion et l’implication qu’elle demande derrière le volant. Pour ma part, je préfère la M2, même si la RS3 est loin d’être en reste. L’avantage devient moins clair quand la question de la fiabilité et des coûts d’entretien entre en compte.

J’ose croire que les coûts d’entretien des deux protagonistes sont similaires. Il sera dispendieux de remplacer les freins ou les pneus et d’effectuer une vidange d’huile, même si c’est inclus pour la BMW au cours des quatre premières années ou 80 000 kilomètres. Comme le dit l’adage, « You gotta pay to play (il faut payer pour s’amuser) ».

À LIRE AUSSI : 
L’Audi RS3 2018, seulement 62 900$

C’est toutefois au chapitre de la fiabilité que l’Audi RS3 prend de l’avance. De manière générale, les véhicules Audi ont une meilleure fiabilité que les BMW, souvent sujettes à des bogues électroniques ou au fonctionnement intermittent de certaines composantes. Audi, pour sa part, n’a pas fait l’objet de plaintes particulièrement agaçantes.

Notez que la RS3 est également munie d’un rouage intégral, ce qui est certainement un avantage sur nos routes, surtout si vous désirez l’utiliser 12 mois par année.

À LIRE AUSSI :
Le rouage intégral est-il réellement utile?
Le succès du rouage intégral au Québec

Considérant que la fiabilité revêt une importance particulière pour vous, je vous recommande l’Audi RS3. En fonction de l’utilisation que vous en faites, vous aurez un véhicule plus complet que la BMW M2, sans sacrifier le plaisir.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
Pierre nous présente et essaie une M5 2018!

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer