À prix similaire, Tesla Model 3 ou Lexus UX 250h? - Chroniques

Question du jour

À prix similaire, Tesla Model 3 ou Lexus UX 250h?

Un lecteur désire remplacer son Lexus RX pour un véhicule plus moderne. Il hésite entre la 100 % électrique Model 3 et l’hybride UX 250 h, proposés à prix équivalent.

Tesla/Lexus

J’ai un Lexus RX 350 2007 de 340 000 km. C’est le temps de le changer. Lequel des deux véhicules suivants me conseillez-vous : Tesla Model 3 longue autonomie ou Lexus UX 250h? Les deux ont sensiblement le même prix. 

– Denis

Bonjour. Voilà des véhicules qui se comparent bien difficilement. Oui, les deux produits font partie de la grande famille des électrifiés, mais la Tesla est 100 % électrique alors que le Lexus propose l’hybridation.

La Model 3 est une berline conventionnelle alors que l’UX est un petit VUS urbain. En matière de prix initial aussi, il y a une bonne variation. La Tesla à grande autonomie débute, sans option, à 65 990 $, alors que l’UX 250h commande un montant inférieur d’au moins 20 000 $. Même en fardant le Lexus d’options, il demeure moins onéreux. À cela, vous devez ajouter que la Tesla à longue autonomie n’est pas admissible au rabais fédéral, seulement au provincial. Cela permet une économie de 8 000 $.

Sachant les différences intrinsèques entre les deux véhicules, d’un point de vue global, la Tesla est ailleurs. De manière générale, peu importe ce qui est évalué, elle surpasse le Lexus. Évidemment, la question de la consommation de carburant est inexistante. En plus, pour la version grande autonomie, on parle tout de même de 499 kilomètres entre les recharges.

À LIRE AUSSI :
La Tesla Model 3 rafle les honneurs en matière de sécurité
Essai du Lexus UX 200 FWD 2019
Polestar : 3 espaces de vente au Canada

La motorisation de l’UX est hybride, mais ne fonctionne en électrique que de façon sporadique et sur de très courtes distances. En moyenne, vous aurez une consommation sous les 5-6 L/100 km. À cela, ajoutez la puissance même des mécaniques; Tesla offre le rendement d’une voiture sport alors que l’UX, même s’il est intéressant avec son électrification, n’offre pas de sensation de performance. Fort heureusement, les deux produits sont équipés du rouage intégral.

Dans la cabine, encore là, les approches sont complètement différentes. La présentation de la Tesla est extrêmement épurée avec comme seule décoration l’écran central et une applique décorative qui va d’un côté à l’autre. C’est fonctionnel, mais le sentiment de prestige ou même de luxe est plutôt limité. Il s’agit bien sûr d’une opinion. À l’intérieur de l’UX, c’est plus habillé, mais là encore, même si la finition est impeccable, on sent bien qu’on est dans l’offre de base du constructeur.

Quant à l’espace, c’est le Lexus qui « domine ». Bien qu’il soit petit, on obtient des dégagements intéressants pour quatre personnes. La banquette arrière de la Tesla s’apparente plus à une séance de torture que d’agrément. Tous les dégagements sont comptés et on se retrouve littéralement la tête dans le plafond. À ce chapitre, je vous invite à regarder l’émission RPM sur la Tesla Model 3.

Même si la Tesla n’est pas parfaite, il s’agit malgré tout du véhicule que je vous recommande. Technologiquement, elle est très avancée, performante et surtout, elle vous permet de quitter une fois pour toutes le merveilleux monde des stations d’essence.

À VOIR AUSSI :
L’essai éclair de la Tesla Model 3 à l’émission RPM!

   
               
Tags associés: Véhicules électriques, Véhicules hybrides, Voitures électriques, Auto électrique, Autonomie, EV
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer