Véhicules électriques : de nouvelles marques transformeront radicalement l’automobile - Chroniques

Opinion

Véhicules électriques : de nouvelles marques transformeront radicalement l’automobile

L’avènement des véhicules électriques apporte une véritable révolution chez les constructeurs alors qu’arrivent de nouvelles marques à profusion.

24 novembre 2021

Jadis, la chasse gardée des grands constructeurs d’automobiles et de quelques petites marques indépendantes un peu folles, le visage de l’automobile change à vitesse grand V ces dernières années. Non seulement retrouve-t-on une panoplie de nouveaux joueurs qui ont déjà commencé à bousculer l’ordre établi, mais c’est aussi toute l’expérience d’achat et de possession qui se transforme tout aussi radicalement. On vit en fait une révolution qui était impensable il n’y a peine quelques années.

C’est surtout l’arrivée des véhicules électriques qui a enclenché cette importante transformation. Difficile de passer à côté d’un constructeur comme Tesla qui a été le premier à bousculer les choses. Si l’entreprise s’est longtemps fait regarder de haut par les grands, Tesla a pavé la route aux autres petits constructeurs, notamment en éliminant le besoin de développer un important et coûteux réseau de concessions pour vendre des véhicules, ce qui était la plus importante barrière à l’entrée dans le passé.

Rivian

Bien entendu, les constructeurs classiques ne s’en laisseront pas imposer. Plusieurs ont déjà commencé à réagir et, pour assurer leur survie, ils doivent s’adapter et, surtout, miser sur leurs forces et leur expérience afin de tenter de maîtriser la mutinerie. D’ailleurs, tous ne survivront pas, c’est aussi la même chose du côté des nouvelles marques. Il y aura des alliances et des échecs, on le voit avec Faraday Futur, un constructeur californien financé par un investisseur chinois promis à un futur brillant, mais qui a connu nombre d’embûches.

 



La Chine et les Sud-Coréens en avant-plan

Pour le moment, la révolution électrique semble passer par la Californie avec en tête Tesla, mais aussi par la Chine et les constructeurs sud-coréens dont l’agressivité n’est pas sans nous rappeler celle des constructeurs japonais face aux Américains dans les années 70.

Xiaomi

Lucid, VinFast, Rivian, Fisker et autre

Le marché des transports se fait donc envahir par de nombreuses entreprises, la majeure partie ouvrant le domaine des technologies. On le sait, les véhicules électriques modernes sont presque des téléphones intelligents sur quatre roues que vous pouvez acheter en boutique et qui vous donnent envie de changer de modèle à chaque innovation technologique importante.

On est loin des véhicules tout en acier qui comprenant une pléiade de pièces mobiles et des moteurs thermiques complexes et coûteux à construire. Les nouvelles entreprises n’ont qu’à trouver un styliste et à cogner aux portes des nombreux fournisseurs de pièces et de batteries pour lancer leurs propres créations et les vendre en ligne.

Si Tesla a défriché les sentiers depuis sa création en 2003, plusieurs autres entreprises émergentes savent combien bien émuler son succès. Il faudra surveiller Rivian qui vient de finaliser avec grand succès son entrée en bourse. Fort d’une alliance avec Ford, il semble maintenant que Rivian fera cavalier seul afin de commercialiser ses deux premiers véhicules soit les R1T et R1S, respectivement une camionnette et un VUS électrique.

Le Salon de Los Angeles nous aura parmi de découvrir un nouveau venu, VinFast, une nouvelle marque d’automobiles débarquée tout droit du Vietnam. Fondée par Vingroup, qui œuvre dans les technologies et la collecte de données, VinFast a présenté ses deux premiers véhicules (VF e35 et VF e36) et compte bien s’implanter au Canada et au Québec dès l’an prochain.

On ne peut passer sous silence la firme Lucid qui compte commercialiser la Lucid Air, une berline de grand luxe électrique, et Fisker, un autre californien, qui tente un retour avec la commercialisation de l’Ocean, un VUS de luxe. Lordstown veut conquérir le marché de la camionnette électrique avec son modèle Endurance, Bollinger le veut aussi, mais dans le segment du grand luxe. Quant à Nikola et la camionnette Badger, des déboires financiers le relégueront sans doute dans le département des échecs.

La firme californienne Canoo s’oriente un peu plus vers les véhicules inusités et futuristes, notamment en voulant commercialiser une fourgonnette et une camionnette.

D’autres gérants des « tech » veulent aussi leur part du gâteau, notamment le géant chinois Xiaomi et Apple qui mentionne que son Apple Car pourrait être commercialisé pas plus tard que 2025.

Bref les constructeurs traditionnels eux n’ont qu’à bien se tenir, la riposte arrive rapidement et elle arrive avec des idées, des moyens et, surtout, plus de souplesse.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : La Tesla Model S Plaid 2021 nous emmène dans une autre dimension

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer