Quelles sont les meilleures voitures compactes de luxe 2021, selon RPM ? - Chroniques

Meilleurs véhicules

Quelles sont les meilleures voitures compactes de luxe 2021, selon RPM ?

Voici les meilleures voitures compactes de luxe selon l’équipe de RPM. Nous les avons départagées sur la base de leur valeur, de leur qualité et de leur rendement global.

27 avril 2021

Malgré l’attrait pour les VUS, les ventes dans la catégorie des berlines compactes de luxe demeurent bonnes, et ce, même si elles sont majoritairement composées de modèles allemands. Certes, cette catégorie est dominée par Audi, BMW et Mercedes-Benz, mais ceci n’a pas empêché les autres constructeurs, comme Acura, Cadillac et Lexus de s’essayer à nouveau. L’année 2021 apporte donc avec elle un bon nombre de berlines compactes de luxe compétentes, à un point tel que certains acheteurs remettent en question l’achat d’une allemande.

L’évaluation de cette catégorie ne s’effectue pas de la même manière que les autres, car après tout, le rationnel n’a rien à voir avec ces véhicules. On les jugera donc en fonction de leur qualité globale, de leur rendement, de leur valeur et de l’ensemble de leur œuvre. Des points supplémentaires ont été accordés aux modèles qui livrent une expérience de conduite au-dessus de la moyenne.

Notez que l’Acura TLX n’est pas encore admissible à ce palmarès puisqu’il s’agit d’un nouveau modèle. RPM attend toujours un an avant de statuer sur une nouveauté.


Voici la liste des véhicules dans la catégorie des voitures compactes de luxe 2021 :

Alfa Romeo Giulia, Audi A4, Audi A5, BMW Série 3, BMW Série 4, Cadillac CT5, Genesis G70, Infiniti Q50, Infiniti Q60, Lexus IS, Lexus RC, Mercedes-Benz Classe C, Volvo S60 et Volvo V60.

 

Les choix de RPM :

 

3. Genesis G70 2021

Genesis G70 2021

Là où on s'attendrait à voir une Audi A4, on retrouve une sud-coréenne. Eh oui, nous en sommes rendus là ! À vrai dire, la Genesis G70 n’est pas qu’une excellente berline de luxe conçue par le groupe Hyundai, elle surpasse mêmes certaines rivales allemandes sur le plan technique.

Livrable directement à la maison après l’achat et comptant sur un service de voiturier pendant 5 ans, et ce, sans frais supplémentaires – sans compter des déclinaisons nettement plus généreuses en équipement qu’une européenne équivalente -, la G70 transforme carrément l’expérience propriétaire d’une voiture de luxe.

Mais au-delà du modèle d’affaires de Genesis, la G70 arbore un comportement routier qui se rapproche de celui d’une allemande. On ressent presque la même précision qu’une BMW dans sa conduite. C’est le résultat du travail de celui qui l’a mise à point : Albert Biermann, anciennement à la division M de BMW. La G70 est puissante, qu’on opte pour le 4-cylindres turbocompressé de 2,0 litres (252 chevaux et 260 livres-pieds) ou le V6 biturbo de 3,3 litres (365 chevaux et 376 livres-pieds). Elle est bien assemblée, attrayante et démontre un degré d’ergonomie exemplaire.

Elle est toutefois loin d’être parfaite, ce pour quoi elle termine à la troisième place du podium. Le dégagement de la banquette arrière est serré, sa valeur de revente demeure inexistante, et la marque n’évoque encore aucun symbole de prestige. Il n’y a aucune version électrifiée non plus, et surtout, pas de déclinaison de haute performance comme en offrent les Européens. Et bien que son habitacle soit somme toute bien ficelé, certaines commandes et affichages nous donnent l’impression de conduire une Kia glorifiée.

 

Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur la Genesis G70



2. Mercedes-Benz Classe C 2021

Mercedes-Benz Classe C 2021

Une toute nouvelle Classe C est prévue en 2022. D’ici là, nous devons nous contenter de l’ancienne mouture encore quelque temps. Certes, il est vrai que la Classe C commence à prendre de l’âge, mais la recette de base demeure excellente. Que l’on craque pour une C300, mue par un 4-cylindres turbocompressé de 2,0 litres (255 chevaux et 273 livres-pieds), une C43 avec ses 385 chevaux ou encore une bestiale C63 S, crachant plus de 500 chevaux, la Classe C, dans toutes ses saveurs, demeure une valeur sûre dans cette catégorie.

Il s’agit de l’une des voitures compactes de luxe qui marient le mieux le luxe à la performance. Son châssis est d’une précision difficile à reproduire du côté de la concurrence, et son agrément de conduite est bien au-dessus des attentes. Ajoutez à cela une déclinaison familiale qui se révèle tout aussi polyvalente que certains VUS, un degré de prestige indéniable et une transmission intégrale 4MATIC efficace, et il est difficile d’argumenter contre l’offre de cette Mercedes-Benz.

Elle perd toutefois des points au chapitre de ses places arrière étriquées, de sa finition d’habitacle parfois douteuse en raison de craquements désagréables sur les routes abîmées du Québec, et d’un système multimédia MBUX qui, bien que novateur à plusieurs aspects, se révèle parfois maladroit, incompréhensible et difficile à manipuler. La commande « Hey Mercedes » est pratique, certes, mais il suffit d’entrouvrir une fenêtre ou encore d’entretenir une conversation avec vos passagers pour la déstabiliser.

Également offerte comme coupé et cabriolet, la Mercedes-Benz Classe C mérite néanmoins sa deuxième place sur le podium en raison de ses grandes qualités. Nous espérons que le modèle de prochaine génération réglera toutefois ses défauts.

 

Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur la Mercedes-Benz Classe C



1. BMW Série 3/Série 4 2021

BMW Série 3 2021

Avec la Série 3 de 7e génération, celle que les puristes appellent la G20, BMW reprend le contrôle de la catégorie des voitures de luxe compactes. Longtemps reconnue comme le pionnier du segment, le constructeur bavarois s’est assuré de tout revoir pour qu’aucune des rivales de la Série 3 ne la surpasse. Et c’est mission accomplie !

Même dans sa déclinaison d’entrée de gamme, la 330i, cette compacte en offre beaucoup pour le prix payé. Livrable de série avec la transmission intégrale xDrive et mue par un 4-cylindres turbocompressé de 2,0 litres d’une puissance de 255 chevaux et d’un couple 295 livres-pieds, elle est à la fois une petite voiture sport et une berline de luxe compacte. Il ne suffit ensuite que de surclasser le tout avec une M340i et ses 382 chevaux ainsi que ses 369 livres-pieds de couple. Grâce à un 6-cylindres en ligne turbocompressé de 3,0 litres, vous vous retrouvez avec une berline sport capable de boucler le sprint de 0 à 100 kilomètres/heure en 4 secondes seulement. Et on n’a pas encore parlé de la M3 !

La Série 4, quant à elle, est tout aussi bien accomplie, même si son énorme grille rénale ne fait pas l’unanimité. BMW a tenté plus que jamais de différencier le coupé de la berline tant au chapitre du design que de la conduite : on se retrouve donc avec une Série 4 plus corpulente et qui met davantage l’accent sur une expérience de grand tourisme.

En somme, les BMW Série 3 et Série 4 font carrément tout bien. Certes, plusieurs reprochent à leur habitacle d’être moins éclaté que celui de leurs rivales – et c’est vrai –, mais il est difficile d’ignorer l’excellente qualité d’assemblage, les matériaux de première qualité et l’ergonomie exemplaire du système multimédia iDrive. La banquette arrière de la berline de Série 3 est également plus spacieuse que celle de ses principales concurrentes, et son prix de départ est considérablement plus intéressant que celui d’une Mercedes-Benz Classe C.

 

Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur la BMW Série 3 et Série 4

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer