Quelles sont les meilleures camionnettes intermédiaires 2021 selon RPM? - Chroniques

Meilleurs véhicules

Quelles sont les meilleures camionnettes intermédiaires 2021 selon RPM?

Les meilleurs camionnettes intermédiaires 2021 selon RPM ont été départagées en utilisant les critères de rendement mécanique, de capacité, de durabilité, de fiabilité, de frais d’entretien et de valeur de revente.

Les camionnettes ont toujours eu la cote, et ce, depuis des décennies. On voit des camionnettes pleine grandeur à toutes les intersections tant elles sont populaires. Par contre, que faire quand on n’a pas besoin d’une camionnette aussi grosse ? C’est précisément ici qu’on détermine quelles sont les meilleures camionnettes intermédiaires 2021 selon RPM.

Les camionnettes sont des produits aux multiples facettes. On les achète pour leurs capacités, qu’elles soient de chargement ou de remorquage, pour leurs capacités hors route, leur position de conduite, leur polyvalence et leur aptitude à passer de véhicule de travail à véhicule de loisir et familial. C’est précisément avec ces facteurs en tête qu’on départage les meilleures camionnettes intermédiaires 2021. Bien évidemment, on ajoute les notions de fiabilité, de durabilité, de frais d’entretien et de valeur de revente.  

Dans ce segment, contrairement aux camionnettes pleine grandeur, les constructeurs japonais ne font pas office de figurants. On compte d’ailleurs sur la présence d’autant d’asiatiques que d’américains. Fait important à souligner pour l’année modèle 2021, le Nissan Frontier n’est pas offert, il reviendra en 2022 sous une nouvelle mouture, de là son absence de la liste des prétendants.

Véhicules en lice pour l’année modèle 2021 :
Chevrolet Colorado/GMC Canyon, Ford Ranger, Honda Ridgeline, Jeep Gladiator, Toyota Tacoma.



Les meilleurs choix de RPM

3. Honda Ridgeline 2021

Honda Ridgeline 2021

Honda est dans ce segment avec une approche qui lui est totalement unique. Partageant l’essentiel de ses composants mécaniques avec l’Odyssey, le Passport et le Pilot, on est plus près d’un VUS avec une caisse que d’une camionnette au sens propre. De ce fait, le Ridgeline ne cherche pas à s’imposer comme un produit fait pour le travail et les grosses activités hors route.

On retrouve une collection d’astuces comme le sous-coffre dans la caisse et les rangements dans la cabine qui en font fait un produit pratique pour la famille. Comme il a des origines de VUS, c’est lui qui propose l’habitacle le plus confortable, le plus silencieux et le plus équipé.

Orientée vers la famille et les activités, sa mécanique V6 de 3,5 litres offre très certainement une grande fiabilité, mais moins de capacité que les autres. À ce compte, ses 280 chevaux et son couple de 262 livres-pieds sont amplement suffisants, mais sa configuration technique le limite à 2 273 kilos (5 000 livres) au remorquage. Il s’agit là de son principal défaut. L’autre point qui peut venir jouer contre lui réside dans les capacités hors route. Tous les autres constructeurs proposent des versions hors route capables d’aller très loin en forêt, mais pas le Ridgeline.

Avec le Ridgeline, on obtient une certaine tranquillité d’esprit avec une fiabilité au-dessus de la moyenne, des frais d’entretien décents et une excellente valeur de revente. Pour ces raisons, il se hisse à la 3e place dans notre liste des camionnettes intermédiaires.

 

Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur le Honda Ridgeline



2. Jeep Gladiator 2021

Jeep Gladiator 2021

On parlait de véhicule particulier ! Quoi de plus singulier qu’un Jeep Gladiator. Après tout, ce qui nous charme plus que tout est son caractère unique. Il n’existe aucune autre camionnette à laquelle on peut retirer les portes et le toit pour en faire une sorte de « Dune Buggy » extrême. Parlant d’extrême, ce sont les possibilités des configurations presque illimitées qui contribuent encore une fois à son unicité. Il suffit de passer par le catalogue de MOPAR pour comprendre qu’il est possible de créer son Gladiator en fonction de ses moindres caprices.

Le Gladiator est aussi une camionnette qui offre un choix en matière de motorisations. On compte toujours sur la présence d’un moteur turbodiesel. Dans son cas, on parle de 260 chevaux, mais d’un impressionnant couple de 442 livres-pieds. Bien que cette mécanique soit performante et plus frugale, ses frais d’entretien et un bilan de fiabilité aléatoire nous forcent à vous suggérer de prendre le V6 Pentastar de 3,6 litres de 285 chevaux et 260 livres-pieds. C’est l’option la plus fiable et la moins coûteuse en entretien pour le Gladiator. En fonction de la version, il est aussi capable de remorquer jusqu’à 3 477 kilos (7 650 livres).  

Le tout culmine avec les différents niveaux d’équipement et de capacité hors route. On ne doit pas oublier qu’on retrouve un Rubicon dans la gamme du Gladiator. Cela en fait la camionnette la plus habile en hors-route extrême. Bien que tout semble merveilleux au volant de ce guerrier, on doit considérer qu’il est passablement plus cher que la concurrence. Il n’est pas donné, mais son caractère unique lui permet de se hisser dans notre sélection.

 

Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur le Jeep Gladiator



1. Toyota Tacoma 2021

Toyota Tacoma 2021

Le Toyota Tacoma se retrouve une fois de plus dans cette liste sélecte, et encore une fois au sommet. Inébranlable de cette position, il demeure année après année la référence à bien des niveaux. Il est vrai qu’il est moins pratico-pratique que le Ridgeline et moins exclusif que le Gladiator, mais il s’agit de l’un des produits toutes catégories confondues qui coûtent le moins cher en possession. Pourquoi ? Il conserve l’une des plus hautes valeurs de revente, et ce, peu importe que ce soit dans 5, 10, 15 ou, même, 20 ans. Il est assez cher neuf, mais en tenant compte de sa valeur à l’achat et de sa valeur à la revente, c’est l’un des véhicules qui vient avec l’un des plus faibles coûts de possession.

Toyota ne se casse pas la tête avec la mécanique de cette camionnette. Ici, la seule chose qui causera des émotions c’est la présence d’un cycle Atkinson qui réduit, de très peu, la consommation de carburant du V6 de 3,5 litres. La puissance de 278 chevaux et le couple de 265 livres-pieds font le travail, mais sans excitation. Là où l’on aimerait plus de modernité : la boîte de vitesses automatique qui ne comporte toujours que 6 rapports. On doit souligner que le Tacoma vient avec une capacité de remorquage maximale de 3 091 kilos (6 800 livres).

Pour séduire, Toyota continue d’offrir plusieurs configurations d’habitacle et de caisse en plus de différentes versions. Bien qu’il ne soit pas le plus moderne, il offre une gamme complète pour presque tous les types d’acheteurs dans le segment. Toutefois, les deux points qui lui permettent de se maintenir au sommet de cette catégorie restent encore sa fiabilité et sa valeur de revente. 

 

Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur le Toyota Tacoma

 

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer