Voici les meilleurs camions intermédiaires 2020 selon RPM - Chroniques

Meilleurs achats

Voici les meilleurs camions intermédiaires 2020 selon RPM

Les meilleurs camions intermédiaires 2020 ont été départagés en utilisant les critères de la polyvalence, de la fiabilité et des capacités.

27 mai 2020

La catégorie des camions intermédiaires a évolué au cours des dernières années. Bien qu’elle ait été parfois boudée par quelques constructeurs au fil du temps, ceux-ci ont rembarqué dans la danse récemment.

Cette catégorie, qui a représenté près de 7 200 ventes au Québec en 2019, est composée des modèles suivants :

- Chevrolet Colorado/GMC Canyon 2020
- Ford Ranger 2020
- Honda Ridgeline 2020
- Jeep Gladiator* 2020
- Nissan Frontier 2020
- Toyota Tacoma 2020

Afin de déterminer lequel de ces camions intermédiaires est le meilleur, RPM s’est basée sur plusieurs critères, dont la fiabilité, la polyvalence et les capacités. Voici donc, dans l’ordre, les meilleurs camions intermédiaires à être offerts au Québec en 2020.

  Prix
Puissance
Capacité de Remorquage max.
Capacité de chargement max.
Consommation combinée
Jeep Gladiator 2020
49 840 à 56 840 $ 285 ch. 7 650 lb 1 600 lb 12,3-12,6 l/100 km
Ford Ranger 2020
34 059 à 44 519 $ 270 ch. 7 500 lb 1 860 lb 10,9 l/100 km
Honda Ridgeline 2020
44 305 à 53 005 $ 280 ch. 5 000 lb 1 518 lb 11,4 l/100 km
Chevrolet Colorado/GMC Canyon 2020
25 998 à 50 998 $ 200 à 308 ch. 7 700 lb 1 609 lb 10,1-12,2 l/100 km
Toyota Tacoma 2020
39 290 à 52 590 $ 278 ch. 6 500 lb 1 295 lb 11,9-12,9 l/100 km

 

Jeep Gladiator 2020

5. Jeep Gladiator 2020

FCA n’avait pas mis les pieds dans la catégorie des camion intermédiaires depuis un bout de temps quand elle est revenue avec fracas en 2020 avec le Jeep Gladiator. Fortement basé sur le Jeep Wrangler, le camion Gladiator marque des points en matière de style, de caractère et de capacités. Quelle autre camionnette intermédiaire permet de remorquer 7000 lb et de rouler à ciel ouvert? Aucune, il n’y a que le Gladiator qui le fait.

Une seule motorisation est proposée; il s’agit du V6 Pentastar de 3,6 litres, produisant ici la puissance de 285 chevaux. Il peut être jumelé à une boîte automatique à huit rapports, de même qu’à une boîte manuelle à six rapports. Plusieurs systèmes 4x4 sont proposés, et il peut remorquer une charge maximale de 7 650 lb, en configuration Sport à boîte automatique.

Malheureusement, son côté pratique est limité par la petitesse de sa caisse, qui ne fait que 5 pieds de longueur en plus d’être très peu profonde. Aussi, sa tenue de route est aléatoire et il est bruyant. De plus, demeure à déterminer en raison de son arrivée récente sur le marché et son prix d’achat est réellement plus élevé que tous les autres compétiteurs dans la catégorie. Les qualités mentionnées plus haut peinent à compenser pour ces défauts d’importance, ce qui fait que le Gladiator se mérite la cinquième place.

 

 Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur le Jeep Gladiator

 

Ford Ranger 2020

4. Ford Ranger 2020

Ford s’est ravisée l’an dernier en ramenant le Ranger après avoir délaissé la catégorie depuis 2011. Le Ranger actuel est basé sur un camion vendu ailleurs dans le monde, mais ayant subi des modifications d’importance afin d’être vendu ici. En matière de style, il ne manque pas de charme avec sa calandre inspirée du F-150 et sa suspension surélevée, qui lui donne un air baroudeur qui n’est pas piqué des vers.

Sur le plan mécanique, seul le 4-cylindres 2,3 litres turbocompressé EcoBoost est proposé, accompagné d’une boîte automatique à 10 rapports. Fort de 270 chevaux, il livre un couple non négligeable de 310 lb-pi, ce qui le place favorablement en comparaison avec les autres prétendants. De plus, sa consommation de carburant est raisonnable. Sa capacité de remorquage maximale de 7 500 lb donne un côté pratique indéniable, mais on regrette que seule la caisse de 5 pieds soit proposée avec la cabine double.

Malheureusement, l’habitacle qui date d’une autre époque fait perdre des points au Ranger, qui doit composer avec une cabine haut perchée et un espace restreint. De plus, son moteur bruyant lui fait perdre des points. En terminant, la fermeté de sa suspension et la hauteur de sa caisse imposent une tenue de route moins bien affirmée que certains autres compétiteurs. Quant à elle, la fiabilité devrait être dans la moyenne. Ces attributs placent le Ranger en quatrième position.

 

 Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur le Ford Ranger

 

Honda Ridgeline 2020

3. Honda Ridgeline 2020

Comme c’est le cas dans d’autres catégories de véhicules, Honda ne fait pas les choses comme les autres avec le Ridgeline. Contrairement à tous ces compétiteurs, il est basé sur un châssis monocoque, ce qui a l’avantage de lui donner un comportement routier, un accès à bord, un confort et une économie de carburant qui se rapprochent davantage des véhicules multi-segments que des camionnettes typiques. Son côté pratique est également indéniable, avec son panneau de caisse à ouverture bidirectionnelle et son coffre sous la caisse.

Le Ridgeline reprend justement sa mécanique du plus grand véhicule utilitaire sport de Honda, le Pilot. Sous le capot se trouve donc un moteur V6 3,5 litres de 280 chevaux qui est accouplé, nouvellement pour 2020, à une boîte automatique à neuf rapports. Ce combo moteur-transmission transmets la puissance aux quatre roues par l’entremise d’un rouage intégral nommé iVTM-4, qui permet un vecteur de couple aux roues arrière pour une meilleure tenue de route.

Le Ridgeline a cependant les défauts de ses qualités : en raison de son architecture monocoque, il doit plier l’échine en matière de capacités hors-route, de capacité de remorquage (max 5 000 lb) et de capacités de chargement. Sa caisse unique de 5 pieds peut aussi être limitée pour les personnes en recherche d’un meilleur espace de chargement. En terminant, la fiabilité du Ridgeline est fidèle à la réputation de Honda; elle est supérieure à la moyenne du segment. Ce bilan place le Ridgeline en milieu de peloton, en troisième position.

 

 Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur le Honda Ridgeline

 

Chevrolet Colorado 2020

2. Chevrolet Colorado/GMC Canyon 2020

Voici des camions qui ont su se réinventer avec les années. Arrivé en 2015, le duo Chevrolet/GMC a montré ses qualités dans le temps de le dire. Grande capacité de remorquage – pouvant se rendre à 7 700 lb –, deux grandeurs de caisse disponibles, deux types de cabine, un choix de trois motorisations et des versions exclusives permettent à tout un chacun d’y trouver son compte.

Le 4-cylindres 2,5 litres est le moteur d’entrée de gamme et heureusement il n’est pas tellement répandu. Le plus populaire est certainement le V6 de 3,6 litres produisant 308 chevaux, jumelé depuis quelques années à une boîte automatique à huit rapports. Enfin, une troisième option, composée d’un moteur 4-cylindres turbodiesel de 2,8 litres, est proposée en option et est jumelée à une boîte automatique à six rapports. Parmi ces trois moteurs, le V6 est le plus polyvalent et celui qui offre le meilleur rapport prix/performance.

 

 Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur le Chevrolet Colorado

 

GMC Canyon 2020

Parmi les défauts, mentionnons la fiabilité moyenne qui, malgré qu’elle se soit améliorée au fil du temps, demeure à parfaire. Aussi, la suspension assez ferme et la présentation intérieure qui commence à montrer des signes de vieillesse sont des éléments qui viennent ternir l’expérience au volant. Néanmoins, l’excellente polyvalence, le rendement global, le bon confort de la cabine et la variété de modèles font que le duo se trouve en seconde position.

 

 Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur le GMC Canyon

 

Toyota Tacoma 2020

1. Toyota Tacoma 2020

Le Toyota Tacoma est un camion qui a été modernisé au fil du temps. Succédant à la génération précédente qui présentait des problèmes de corrosion importants, le véhicule actuel a plusieurs cartes dans sa manche. Premièrement, il est disponible en de multiples versions, à cabine allongée ou double, avec deux longueurs de caisse. Deuxièmement, sa fiabilité et sa durabilité qui rendent jaloux plusieurs de ses concurrents.

Troisièmement, son moteur V6 3,5 litres à cycle Atkinson de 278 chevaux offre une puissance appréciable, même si sa consommation de carburant n’est pas aussi bonne qu’on le souhaiterait. Pouvant être accouplé à une boîte manuelle à six rapports ou à une boîte automatique à six rapports, il permet au Tacoma de se déplacer avec aisance. Il est le seul moteur disponible, compte tenu du fait que le 4-cylindres jadis offert a été rayé du catalogue pour 2020. Sa capacité de remorquage maximale est chiffrée à 6 500 lb

Parmi les défauts, mentionnons l’accessibilité à la cabine qui peut en faire souffrir certains de même que la configuration de la suspension qui, bien qu’aidante en situation hors-route, nuit au confort à long cours. Aussi, la capacité de chargement dans la caisse est la plus basse de toute la catégorie. Par contre, la fiabilité, la durabilité, la valeur de revente et la variété des versions font que le Tacoma prend la position de tête dans ce comparatif.

 

 Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur le Toyota Tacoma

 

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer