Voici les meilleures compactes hybrides 2020 selon RPM - Chroniques

Meilleurs achats

Voici les meilleures compactes hybrides 2020 selon RPM

Le palmarès des meilleures compactes hybrides a été complété en tenant compte de la fiabilité, du rendement global et de la valeur de revente.

21 mai 2020

La catégorie des compactes hybrides a été lancée il y a environ 20 ans par nulle autre que la Toyota Prius. Elle est d’ailleurs restée, pendant un certain temps, seule sur son île puisque malgré quelques vaines tentatives faites par Honda, elle n’avait pour ainsi dire aucune concurrence directe.

Par contre, les choses ont changé. Quelques modèles se sont imposés au cours des dernières années, tandis que la Toyota Prius continuait de s’améliorer. Il en résulte une catégorie qui, bien que peu peuplée, est occupée par quelques modèles plus intéressants les uns que les autres. Les voici :

- Honda Insight
- Hyundai Ioniq Hybrid
- Kia Niro
- Toyota Corolla Hybrid
- Toyota Prius

Compte tenu du nombre limité de modèles dans cette catégorie, ils se retrouveront tous invariablement dans la liste des meilleurs achats. Les voici donc listés en ordre en fonction de la fiabilité, du rendement global et de la valeur de revente.


*Modèle non disponible pour l’essai.

  Prix
Volume coffre
Consommation combinée
Puissance
Couple
Kia Niro Hybrid 2020
28 755 à 37 605 $ 634 à 1 790 litres 4,7-4,8 L/100 km 139 ch. 195 lb-pi
Hyundai Ioniq Hybrid 2020
27 109 à 34 509 $ 750 litres 4,1-4,2 L/100 km 139 ch. 195 lb-pi
Honda Insight 2020
30 145 à 33 845 $ 428 litres 4,8 L/100 km 151 ch. 197 lb-pi
Toyota Corolla Hybrid 2020
26 460 $ 371 litres 4,4 L/100 km 121 ch. 105 lb-pi
Toyota Prius 2020
30 320 à 35 220 $ 697 à 775 litres 4,5 à 4,7 L/100 km 120 ch. 105 lb-pi

 

Kia Niro 2020

5. Kia Niro 2020

Le Kia Niro à motorisation hybride fait un peu bande à part dans la catégorie en raison de sa carrosserie différente. En effet, celle-ci s’approche plus du VUS que de la voiture, donnant un côté pratique indéniable et un espace intérieur plus avantageux, notamment quand les sièges sont rabattus. Des rails de toit présents sur les versions les plus équipées facilitent le transport de matériel alors que l’habitacle retravaillé pour 2020 est plus invitant. Il propose un bon confort, gracieuseté d’un bon espace et de sièges bien rembourrés.

Du point de vue mécanique, le Niro a recours à un quatre-cylindres 1,6 litre à cycle Atkinson de 104 chevaux, lequel est jumelé à un moteur électrique de 43 chevaux, ce qui donne une puissance combinée de 139 chevaux et un couple de 195 lb-pi. Ce duo de moteurs est jumelé à une boîte automatique à double embrayage à six rapports et est accompagné d’une batterie lithium-ion polymère de 1,56 kWh. Le groupe motopropulseur octroie une consommation d’essence combinée de 4,7 litres/100 km.

En plus des modifications esthétiques intérieures de 2020, le Niro est également retravaillé sur le plan extérieur. Son apparence est désormais plus moderne et plus au goût du jour. Ses défauts sont une consommation de carburant ordinaire et une transmission saccadée qui n’exploite pas au maximum le moteur électrique. Quant à sa fiabilité, elle peut être qualifiée de  « dans la moyenne » comme le Niro n’a pas eu de problèmes majeurs au cours des dernières années.

 

 Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur le Kia Niro

 

Hyundai Ioniq Hybrid 2020

4. Hyundai Ioniq Hybrid 2020

S’il y a bien une voiture qui a voulu dupliquer ce que la Toyota Prius a fait au cours de ses trois dernières générations, c’est bien la Hyundai Ioniq Hybrid. En effet, le style de carrosserie est à peu près calqué sur la Prius, notamment en raison des dimensions similaires et de la configuration à hayon. Par contre, en matière de style, l’Ioniq a une approche bien à elle. Son apparence est typiquement Hyundai avec ses lignes fluides mais strictes à l’extérieur et son tableau de bord plus sérieux à bord.

Elle partage l’essentiel de ses composantes – plateforme, motorisation, batterie – avec le Kia Niro également présent dans cette catégorie. Par conséquent, l’Ioniq propose une puissance de 139 chevaux et un couple de 195 lb-pi, relayé aux roues avant par l’entremise de la même boîte automatique à double embrayage que son petit frère. En ce sens, le même rendement inconstant de la boîte automatique peut être observé. Toutefois, l’aérodynamisme supérieur et le poids moins élevé font que l’Ioniq obtient une consommation combinée de 4,1 litres/100 km (version Blue), ce qui lui donne l’avantage sur le Niro.

Parmi les défauts de l’Ioniq, mentionnons le système de freinage qui mériterait d’être amélioré sur le plan de la progressivité de même que le prix d’achat qui peut monter rapidement avec les options. En terminant, un mot sur la fiabilité qu’on peut catégoriser de décente.

 

 Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur la Hyundai Ioniq Hybrid

 

Honda Insight 2020

3. Honda Insight 2020

Après avoir essuyé un échec retentissant avec les deux premières générations, Honda s’est décidée à ramener pour une troisième génération la compacte Honda Insight sur le marché. Cette fois, par contre, elle est revenue sous la forme d’une berline, fort bien exécutée de surcroit. Son apparence extérieure relativement classique lui donne un côté luxueux, alors que la présentation intérieure sobre est présentée efficacement.

En matière de motorisation, l’Insight est équipée d’un moteur quatre-cylindres 1,5 litre à cycle Atkinson, bon pour une puissance de 107 chevaux. Il est apparié avec un moteur électrique d’une puissance de 129 chevaux, ce qui permet une puissance totale de 151 chevaux et un couple de 197 lb-pi. La seule transmission disponible est une automatique à variation continue, qui achemine la puissance aux roues avant. Bien que la consommation de carburant annoncée par le constructeur soit chiffrée à 4,9 litres/100 km, soit la pire de la catégorie, il est facile d’obtenir un meilleur résultat dans la vie de tous les jours.

Bien que peu de défaut puissent être constatés, il n’en demeure pas moins que le système d’info-divertissement est l’aspect qui mériterait le plus d’être retravaillé. Aussi, sa configuration berline limite son côté pratique. Pour le reste, la fiabilité de la mécanique est bonne, le comportement est raffiné et le confort est excellent, ce qui la place en troisième position.

 

 Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur la Honda Insight

 

Toyota Corolla Hybrid 2020

2. Toyota Corolla Hybrid 2020

Arrive en seconde position la Toyota Corolla Hybrid, la voiture hybride la moins chère offerte par Toyota. Elle est arrivée pour l’année modèle 2020 et a repris en quelque sorte le flambeau de la Toyota Prius C, abandonnée l’an dernier. Cette Corolla Hybrid est évidemment basée sur la berline Corolla qui a été entièrement renouvelée pour 2020. Elle n’est disponible qu’en une seule version, qui peut être agrémentée d’un groupe d’option.

Mécaniquement, la Corolla Hybrid est équipée de la même motorisation que la Toyota Prius. Un quatre-cylindres de 1,8 litre se trouve donc sous le capot, lequel est complémenté d’un moteur électrique. La puissance totale culmine à 121 chevaux et le couple à 105 lb-pi, ce qui place la Corolla en retrait par rapport à ses concurrents. Cette puissance est acheminée aux roues avant par l’entremise d’une boîte automatique à variation continue. La consommation d’essence combinée est estimée à 4,5 litres/100 km.

Malheureusement, cette motorisation se révèle bruyante lorsque sollicitée, une impression qui n’est pas aidée par l’insonorisation moyenne de la voiture. Aussi, la voiture n’est disponible qu’en une seule version de base, et le coffre est petit. Par contre, son prix de départ alléchant, sa fiabilité exemplaire, son économie de carburant réelle et son rendement global en font une voiture pratiquement au sommet de la catégorie.

 

 Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur la Toyota Corolla Hybrid

 

Toyota Prius AWD-e 2020

1. Toyota Prius 2020

La Toyota Corolla Hybrid n’est devancée que par la Toyota Prius, la voiture originelle qui lancé la catégorie il y a 20 ans. En raison de sa carrosserie à hayon, la Prius offre un côté pratique indéniable, mais se révèle bruyante en raison de son insonorisation insuffisante et du bruit de son moteur thermique. De plus, son style extérieur n’est pas le plus excitant – même après les modifications de 2019 – mais il se révèle efficace sur le plan aérodynamique.

Pas de surprise sous le capot : le moteur quatre-cylindres de 1,8 litre accompagné d’un moteur électrique propose une puissance de 120 chevaux et un couple de 105 lb-pi, ce qui en fait le moins puissant de la catégorie. Il a néanmoins la qualité d’être frugal, avec sa consommation combinée de 4,5 litres/100 km, en raison de son jumelage harmonieux avec l’efficace boîte à variation continue. Sachez que, même si cette consommation n’est pas la plus basse, il est facile d’obtenir un meilleur score en conduite quotidienne.

L’autre argument en faveur de la Prius est la disponibilité d’un rouage intégral. En effet, la Prius AWD-e, disponible depuis 2020, permet de combiner une bonne économie de carburant (4,7 litres/100 km) avec un rouage intégral facilitant la conduite hivernale.

Malgré ses quelques défauts – puissance juste, comportement routier ennuyant et ergonomie déficiente –, il est difficile de trouver meilleur produit que la Prius en matière de fiabilité, de valeur de revente et de rendement global. Ces qualités en font donc le meilleur achat de la catégorie.

 

 Plus sur le sujet :

:: Tout notre contenu sur la Toyota Prius

 

Tags associés: Véhicules hybrides, Voitures électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer