Le Jeep Wrangler 4xe 2021 débarque avec une autonomie électrique de 40 km - Chroniques

Événements

Le Jeep Wrangler 4xe 2021 débarque avec une autonomie électrique de 40 km

Le Jeep Wrangler 4xe 2021 prouve qu’il est possible d’électrifier un Jeep sans altérer ses prouesses hors route.

3 septembre 2020

Jeep

Aux yeux de plusieurs, le Jeep Wrangler est une icône, une légende même de l’automobile qui refuse de se conformer aux nouvelles tendances. Ses adeptes prêchent la simplicité, la robustesse et la personnalisation du modèle, sans oublier la possibilité de rouler sans toit, sans pare-brise et sans portière.

Mais s’il était possible de fusionner les qualités d’un Jeep avec les nombreux avantages de l’électrification, obtiendrait-on le Jeep parfait ? C’est ce que FCA tente de nous prouver avec le Jeep Wrangler 4xe 2021.

Non seulement le Jeep Wrangler 4xe est-il le premier Jeep hybride rechargeable de l’histoire, mais c’est également le Wrangler le plus puissant et le plus économique jamais produit. Grâce à ses trois moteurs, un à essence et deux électriques, le 4xe peut parcourir jusqu’à 40 kilomètres sur le mode électrique, mais promet aussi de se tenir sous la barre des 7 litres/100 kilomètres lorsque la batterie est épuisée, et ce, même si la transmission à 4 roues motrices est engagée.

Mais au-delà de l’autonomie électrique et des gains en économie de carburant, c’est la puissance totale combinée qui étonne davantage. En effet, ce Wrangler hybride rechargeable développe une puissance de 375 chevaux et produit un couple de 470 livres-pieds, du jamais vu pour ce modèle.

 

 

Pour en arriver là, les ingénieurs de FCA ont concocté une mécanique hybride des plus avancées. Sous le capot, on retrouve un moteur thermique turbocompressé à 4 cylindres de 2,0 litres. Cette mécanique est bien connue chez FCA. À elle seule, elle développe 270 chevaux et produit un couple de 295 livres-pieds.

Jeep vient ensuite greffer un minigénérateur au moteur à 4 cylindres. C’est d’ailleurs le même système d’hybridation légère eTorque qu’on retrouve dans les autres produits de la marque. Ce petit moteur, qui permet surtout d’alimenter les accessoires et de faire démarrer le véhicule, développe à lui seul 33 kilowatts ou l’équivalent de 44 chevaux et produit un couple de 39 livres-pieds.

Enfin, un second moteur électrique, cette fois-ci beaucoup plus volumineux, a été intégré à même la boîte de vitesses automatique à 8 rapports, toujours fournie par l’équipementier allemand ZF. Il développe une puissance de 100 kilowatts (134 chevaux) et produit un couple de 181 livres-pieds ; il est alimenté par une batterie de 17 kilowattheures.

Encore un Jeep

Ce qui est d’autant plus intéressant avec ce Wrangler hybride rechargeable, c’est qu’il ne dépend pas d’un moteur électrique pour activer les quatre roues motrices comme le font d’autres systèmes actuellement sur le marché. Afin de conserver ses prouesses hors route intactes, FCA s’est assurée d’intégrer un boîtier de transfert adapté à l’hybridation, permettant à son propriétaire d’engager les modes 4x4 Lo et 4x4 Hi à sa guise.

C’est d’ailleurs pour cette raison que le moteur électrique principal, celui que FCA nomme le « Tractor Motor » a été intégré à la boîte de vitesses. De cette manière, il fonctionne en harmonie avec le moteur thermique et permet d’y greffer des différentiels, un boîtier de transfert et un arbre transmission, comme sur un Wrangler à essence.

Jeep s’est également assurée de protéger la batterie et les composants électriques contre les intempéries en les plaçant à l’intérieur d’un boîtier étanche à l’eau situé sous les sièges arrière. De ce fait, le Wrangler 4xe peut être submergé dans plus de 76 centimètres d’eau sans endommager ses composants électriques.

Pour ce qui est des angles d’approche et de fuite, Jeep avoue qu’ils ont été quelque peu réduits par rapport à un Wrangler ordinaire. Le 4xe propose donc des angles d’approche et de fuite de 35,2 degrés (au lieu de 37) et de 42,2 degrés (au lieu de 44) respectivement.

Jeep certifie toutefois que la déclinaison Rubicon du 4xe offrira les mêmes caractéristiques techniques qu’un Wrangler Rubicon à essence, soit des angles d’approche et de fuite de 43,8 et de 35,6 degrés respectivement.

Comme la plupart des véhicules hybrides rechargeables sur le marché, le Jeep Wrangler 4xe 2021 permettra de stocker de l’énergie pour une utilisation ultérieure ou encore de recharger ses batteries en se servant du moteur thermique. Branché dans une borne de recharge de niveau 2 à 240 volts, on peut s’attendre à un délai de recharge d’environ deux heures. Le véhicule incorporera également deux niveaux de freinage régénératif et permettra même de récupérer de l’énergie lorsque les quatre roues motrices seront activées.

Au moment d’écrire ces lignes, FCA n’a pas divulgué de prix pour son Wrangler hybride rechargeable. Il est donc encore trop tôt pour se prononcer sur les rabais applicables et la disponibilité des exemplaires. Jeep nous a toutefois confirmé que les prix canadiens seront annoncés un peu plus tard cette année. La commercialisation du modèle pour notre marché est prévue l’été prochain. Et on ne sait toujours pas combien ce Jeep électrifié pourra remorquer.

Tags associés: Véhicules électriques, Véhicules hybrides rechargeables
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer