Genesis GV80 2021 : nos premières impressions - Chroniques

Événements

Genesis GV80 2021 : nos premières impressions

Plus que quelques mois avant la commercialisation du VUS Genesis GV80 2021, nous approchons enfin du modèle.

11 août 2020

William Clavey

L’année 2020 devait être celle du déploiement de la nouvelle image stylistique de Genesis et de l’introduction, pour la première fois dans sa jeune histoire, d’un véhicule utilitaire sport de luxe. En effet, la crise sanitaire a retardé plusieurs lancements d’automobiles. La marque sud-coréenne, qui semble ne claquer que des coups de circuit depuis son arrivée en 2015, déploie enfin son VUS tant attendu : le Genesis GV80 2021.

Avec sa nouvelle image stylistique, Genesis veut plus que jamais faire comprendre aux consommateurs que ses véhicules ne sont pas des Hyundai ou des Kia endimanchés mais bien plutôt des modèles uniques en termes de design, de technologie et de conduite. 

Mais Genesis priorise surtout une expérience d’achat, celle qu’elle décrit comme étant unique dans l’industrie. Le constructeur nous a d’ailleurs invités à l’une de ses boutiques, située à l’intérieur du Carrefour Laval. Ce sont ces boutiques qui constituent le réseau de concessions du constructeur. 

Sans pression et, surtout, sans tentative de la part du personnel de vous vendre le véhicule, les boutiques permettent aux consommateurs d’explorer les modèles à leur guise, tout en explorant les multiples options de personnalisation. Bien que des experts en produits soit à votre disposition pour vous guider dans votre achat, les clients intéressés sont redirigés vers le site internet de Genesis où le consommateur met lui-même un terme à la transaction.

Comme Tesla, Genesis se charge de livrer votre véhicule neuf à votre domicile, à votre travail ou à une autre adresse de votre choix. Un service de voiturier vient également de série. Autrement dit, si votre Genesis doit être soumise à une réparation ou à un entretien, le constructeur viendra la chercher sans frais, tout en vous prêtant un véhicule de courtoisie.

L’autre distinction du modèle d’affaires de Genesis, c’est son prix incitatif. Ce prix inclura toujours tous les frais, et ce, sans fluctuer d’une région à l’autre. Ainsi, finis les directeurs financiers et les surprises lors de l’achat. Le prix qu’on vous propose en ligne vous donne donc l’heure juste. Les taux de financement sont également fixés par le constructeur pour l’ensemble du pays.

D’ailleurs, le prix de départ pour le Genesis GV80 est fixé à 64 500 $. À ce prix, on obtient un VUS de luxe étonnamment bien équipé qui propose de série une foule d’options intéressantes : le toit panoramique, une suite complète de technologies de sécurité ainsi que la possibilité de personnaliser l’allure du modèle comme bon nous semble. 

L’échelle de prix s’arrête à 85 000 $, permettant au GV80 de bien rivaliser avec d’autres VUS intermédiaires de luxe populaires comme l’Audi Q7, l’Acura MDX, le BMW X5, le Cadillac XT6, le Mercedes-Benz GLE et le Volvo XC90.

 

Rien à voir avec un Telluride

Il serait tout à fait normal d’assumer que le Genesis GV80 repose sur une plateforme modifiée des Hyundai Palisade et Kia Telluride, mais cette affirmation est fausse. Le GV80 est plutôt équipé de la même architecture longitudinale que celle de la G80, une évolution, si on veut, de la plateforme BH-L qui supporte d’autres véhicules de luxe du groupe dans le marché sud-coréen.

Deux moteurs animent le GV80 : primo, un tout nouveau 4-cylindres turbocompressé de 2,5 litres qui développe une puissance de 300 chevaux et produit un couple de 311 livres-pieds et, secundo, un nouveau V6 biturbo de 3,5 litres délivrant pas moins de 375 chevaux et produisant un couple de 391 livres-pieds. Chaque moteur est jumelé à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports. Sans surprise, la transmission intégrale est offerte de série pour notre marché.

 

Notre premier contact avec ce nouveau joueur a été somme toute positif, mais il nous reste encore à le conduire pour en avoir le cœur net. De plus, il est encore trop tôt pour nous prononcer sur la fiabilité du produit. Laissons-lui le temps de faire ses preuves.

Qu’on aime ou non la nouvelle calandre de Genesis, il faut avouer qu’elle confère au GV80 une identité propre qui inspire confiance tout en démontrant l’identité artistique sud-coréenne. « C’est cette culture, tant par son savoir technologique que par ses artistes, qui doit toujours être représentée à l’avant-plan dans nos designs », nous a confié Richard Trevisan, directeur de la marque, chez Genesis du Canada. 

« Genesis ne se présente pas comme une marque qui tente de voler les ventes de la concurrence. Elle cherche plutôt à apporter une nouvelle saveur à l’industrie », nous a-t-il dit. 

En effet, le GV80 arbore une direction stylistique unique dans ce segment, mais c’est surtout une fois à bord qu’on constate à quel point le constructeur a mis le paquet. 

Par exemple, le modèle que vous apercevez à l’écran était peint d’une délicieuse couche de vert forêt, tandis que ses sièges en cuir surpiqués revêtaient une autre teinte de vert qui s’harmonisait bien avec la planche de bord de couleur brun chocolat. Un tel agencement démontre le genre de personnalisation auquel on peut s’attendre avec le GV80.

Ce qui nous a surtout sauté aux yeux, c’est la qualité de finition irréprochable et la qualité hors pair des matériaux utilisés. En outre, l’utilisation ingénieuse des textures pour augmenter l’effet de prestige est marquante. Par exemple, de jolis motifs ont été intégrés aux finitions en bois. Pour ce qui est des menus du système multimédia, c’est franchement bien exécuté. 

Entièrement nouveau, ce système multimédia fonctionne par l’entremise d’un nouveau genre de molette centrale qui incorpore un heureux mélange de commandes physiques et tactiles. Encore une fois, ça impressionne. 

L’habitacle du Genesis GV80 2021 est confortable et décontracté. Il est moderne, présente un design organique et fait la première utilisation d’une instrumentation 3D. 

L’espace des sièges arrière se compare à ce qu’on trouve dans le créneau, et l’accès à la troisième banquette est tout aussi facile que dans un Telluride ou un Palisade. Genesis n’avait toutefois pas encore de chiffres de volume d’habitacle à partager.

Dans son ensemble, le Genesis GV80 est un produit sérieux qui risque de donner du fil à retordre à la concurrence. Le constructeur ne prétend toutefois pas vouloir détrôner les marques allemandes au chapitre des ventes, mais plutôt attirer des clients d’un peu partout, tant depuis les marques européennes et japonaises, mais aussi de clients déjà propriétaires de produits Hyundai.

« C’est cette transparence qui nous a permis de nous rendre où nous sommes en si peu de temps. Grâce à l’intelligence que nous sommes allés chercher dans l’industrie, nous sommes désormais en mesure de pénétrer les marchés en toute confiance. Au moment où l’on se parle. Le Canada compte déjà plus de 3 500 clients Genesis. Nous comptons doubler ce nombre avec le GV80. », nous a confié Richard Trevisan.

Pour ce qui est d’une potentielle variante électrique, M. Trevisan nous confirme que de belles choses s’en viennent chez Genesis, sans vouloir préciser de quels modèles il s’agit. M. Trevisan promet toutefois que le groupe Hyundai prévoit demeurer concurrentiel au chapitre de son offensive électrique, et que Genesis servira de tremplin pour les nouvelles technologies du groupe.

Le Genesis GV80 2021 sera mis en marché dès cet automne. Les consommateurs peuvent déjà commander leur exemplaire par l’entremise du site internet de Genesis Canada moyennant un dépôt remboursable de 1 000 $.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer