Audi A3 2022 : quattro de série - Chroniques

Événements

Audi A3 2022 : quattro de série

Pour sa quatrième génération, l’Audi A3 2022 tentera d’en offrir encore plus en ajoutant enfin la transmission intégrale quattro de série.

22 juillet 2020

Audi

L’Audi A3 figure parmi les pionnières d’une catégorie devenue remarquablement lucrative pour certains constructeurs d’automobiles, celle des voitures sous-compactes de luxe. Bien que ce soit Acura qui ait fait le premier pas dans cette catégorie dans les années 90 avec la 1.6 EL (désormais l’ILX), ce sont les constructeurs allemands, plus précisément Audi et Mercedes-Benz, qui ont permis à ce segment de voitures de prendre de l’expansion en Amérique du Nord. Pour sa quatrième mouture, l’Audi A3 2022 tentera d’en offrir encore plus aux consommateurs afin de mieux tenir tête à sa nouvelle concurrence.

Si cette catégorie de voiture est si importante pour les constructeurs, c’est qu’elle représente la porte d’entrée des marques de luxe. C’est pour cette raison qu’Audi, et aussi Acura, BMW, Mercedes-Benz et, maintenant, Cadillac, proposent toutes des petites berlines relativement abordables permettant d’attirer le consommateur vers la marque. Le but ultime est ensuite de fidéliser ce même consommateur pour qu’il monte éventuellement en gamme. Et ça fonctionne!

Pour l’Audi A3 2022, on modernise la plateforme existante du modèle, soit l’architecture MQB, désormais incontournable pour les véhicules du groupe Volkswagen. On intègre ensuite la transmission intégrale quattro de série pour toutes les déclinaisons vendues sur notre marché.

 

 

Il n’est pas encore clair quel moteur recevra notre Audi A3 2022, mais il serait tout à fait logique de penser qu’elle sera mue par l’une des deux nouvelles motorisations hybrides légères commercialisées en Europe, soit un 4-cylindres turbo de 1,5 litre associé à un moteur électrique fonctionnant à 48 volts. La puissance de ce moteur qui, incidemment, ne serait jumelé qu’à une boîte de vitesses automatique à 7 rapports, est chiffrée à 150 chevaux, ce qui est nettement inférieur au moteur turbo de 2,0 litres TFSI actuel de 184 chevaux. Cependant, le couple passerait de 222 à 250 livres-pieds.

Il se pourrait cependant qu’une motorisation hybride composée du moteur de 2,0 litres existant et du même moteur électrique fonctionnant à 48 volts soit proposée pour notre marché. Bien qu’elle ne l’ait pas encore confirmé, Audi Canada promet néanmoins que le moteur de 2,0 litres TFSI – qu’il soit partie intégrante d’une motorisation hybride ou pas – restera au catalogue.

Cette nouvelle famille de motorisations hybrides permettrait à l’A3 d’enregistrer des consommations moyennes encore plus intéressantes que le modèle existant. À titre d’exemple, en Europe, la motorisation hybride qui utilise un moteur à essence de 1,5 litre (35 TFSI) et qui incorpore également une technologie de désactivation des cylindres, affiche une consommation moyenne combinée variant entre 4,7 et 5,0 litres aux 100 kilomètres.

En outre, bien qu’Audi Canada ait confirmé l’arrivée des variantes S3 et RS3 dans un avenir rapproché, rien n’a encore filtré sur les déclinaisons cabriolet et Sportback pour notre marché.

Le retour du design carré

Pour ce qui est du design, l’Audi A3 demeure fidèle au style évolutif des produits de la marque. On remarque toutefois une nouvelle direction artistique au chapitre des blocs optiques et de la calandre du modèle en général. Visiblement plus angulaire, cette nouvelle A3 incorpore des éléments stylistiques de modèles plus coûteux chez Audi, notamment la subtile prise d’air entre le capot et la grille ainsi que les flancs concaves sur les portières.

Pour ce qui est des dimensions du modèle, outre quelques subtiles améliorations au chapitre de l’espace des occupants, cette A3 demeure sensiblement identique à sa devancière, y compris le volume de son coffre qui ne change pas d’un litre.

C’est surtout le tableau de bord qui présente une allure vraiment différente. On y remarque notamment une approche stylistique angulaire, une allure « carré », qui rappelle les anciens produits Audi des années 80 et 90.

Audi ne nie pas le fait que ce choix artistique rétro ait pour but d’honorer son passé tout en signalant l’avenir du constructeur par l’incorporation de technologies modernes. De ce fait, à l’instar de ses concurrentes directes – la Mercedes-Benz Classe A et la BMW Série 2 –, l’Audi A3 2022 recevra, elle aussi, des postes d’affichage entièrement numériques, notamment la nouvelle interface multimédia MIB 3 et un écran de 10,1 pouces, offerts de série.

La nouvelle A3 propose désormais l’interface de commande Audi Virtual Cockpit, essentiellement un écran de 12,3 pouces affichant toute l’information nécessaire à la conduite du véhicule. 

L’Audi A3 2022 se pointera dans les concessions du pays vers la fin de l’automne prochain. Les prix canadiens seront annoncés quelques mois avant son arrivée. Audi précise toutefois que la structure des déclinaisons et l’échelle de prix seront sensiblement identiques au modèle existant.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Capsule "Voiture d'occasion" : Audi A3 2015

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer