Conflit de personnalités : 5 véhicules électriques à l’essai (partie 1) - Chroniques

Dossiers spéciaux

Conflit de personnalités : 5 véhicules électriques à l’essai (partie 1)

Plusieurs VÉ à grande autonomie sont présentement offerts sur notre marché, à des prix comparables. Comment faire un choix éclairé? Voici un portrait exhaustif réalisé par notre collaborateur et son équipe.

Daniel Breton

Il y a deux semaines, cinq électromobilistes d’expérience – Yannic Asselin, Jean Gariépy, Sylvain Juteau, Sébastien Pothier et Ève Mary Thaï Thi Lac – ainsi que moi-même avons passé la fin de semaine à tester des véhicules électriques à grande autonomie (346 km à 415 km) afin d’observer leur comportement dans des conditions estivales.

Les véhicules à l’essai étaient les Chevrolet Bolt EV, Hyundai Kona Electric, Kia Niro EV, Nissan Leaf PLUS SV et Tesla Model 3 Standard Range Plus. Ils ont été conduits à tour de rôle par toute l’équipe.

L’évaluation comprenait 16 critères : autonomie, consommation, temps de recharge jusqu’à 80 % sur une borne rapide, précision de l’indicateur d’autonomie, clarté des informations électriques, tenue de route, accélération, freinage régénératif, confort, silence de roulement, infrastructures, espace intérieur, visibilité, qualité de finition, design, et finalement, rapport qualité-prix.

Voici donc le compte-rendu de la première journée de notre périple.

La première journée, nous avons parcouru plus de 650 kilomètres afin de nous concentrer sur l’autonomie, la consommation d’énergie et le temps de recharge des véhicules.

Autonomie et consommation

Au départ, les voitures indiquaient l’autonomie projetée suivante :

Kona : 473 km
Niro : 465 km
Bolt : 436 km
Model 3 : 385 km
Leaf : 356 km

1re étape (127 km)
De Trois-Rivières à Montréal sur l’autoroute 40, à 100 km/h. 

Après avoir parcouru ce premier tronçon, nos véhicules respectifs affichaient les données de consommation et d’autonomie suivantes :

Kona: 13,4 kWh/100 km; affichait 75 % (361 km) d’autonomie restante
Niro : 15 kWh/100 km; affichait 74 % (343 km) d’autonomie restante
Bolt : 13,4 kWh/100 km; affichait 75 % (316 km) d’autonomie restante
Model 3 : 13,1 kWh/100 km; affichait 66 % (283 km) d’autonomie restante
Leaf : 16,4 kWh/100 km; affichait 65 % (237 km) d’autonomie restante

Alors que le VUS Kona affichait la meilleure autonomie restante, la Model 3 s’est avérée la plus frugale.

2e étape (62 km)
De Montréal à Rawdon sur l’autoroute 25, puis congestion monstre sur la route 125!

Kona : 13,5 kWh/100 km et 62 % (273 km) d’autonomie restante
Niro : 15 kWh/100 km et 59 % (252 km) d’autonomie restante
Bolt : 13,3 kWh/100 km et 60 % (255 km) d’autonomie restante
Model 3 : 13,5 kWh/100 km et 46 % (178 km) d’autonomie restante
Leaf : 17,2 kWh/100 km et 45 % (173 km) d’autonomie restante

Lors de cette seconde étape, la Bolt s’est non seulement rapprochée du Kona en termes d’autonomie, mais elle s’est également montrée la plus frugale.

3e étape (161 km)
De Rawdon au Madrid 2.0 (Saint-Léonard-d'Aston), sur les routes de campagne.

Kona : 12,5 kWh/100 km et 34 % (144 km) d’autonomie restante.
Niro : 12,8 kWh/100 km et 30 % (134 km) d’autonomie restante
Bolt : 12,1 kWh/100 km et 26 % (123 km) d’autonomie restante
Model 3 : 12,2 kWh/100 km et 9 % (34 km) d’autonomie restante
Leaf : 14 kWh/100 km et 5 % (25 km) d’autonomie restante

Dans cette troisième étape, la Niro s’est rapprochée du Kona en termes d’autonomie, et la Bolt a été la plus frugale, battant la Model 3 d’un chouia.

Nous venions ainsi de parcourir environ 350 kilomètres depuis notre départ de Trois-Rivières, ce qui a donné une autonomie totale de :

Kona : 494 km
Niro : 484 km
Bolt : 473 km
Model 3 : 384 km
Leaf : 375 km

Si les autonomies indiquées par le Kona, la Niro et la Bolt étaient assez semblables (et plutôt impressionnantes), celles de la Model 3 et de la Leaf se sont avérées quelque peu décevantes. Il est important de rappeler que la batterie du Kona et de la Niro a une capacité de 64 kWh, alors que celle de la Bolt est de 60 kWh, pendant que la Leaf PLUS est équipée d’une 62 kWh… pour 100 kilomètres d’autonomie en moins que les trois meneuses! Quant à la Model 3 de notre test, on évalue la grosseur de sa batterie entre 50 et 53 kWh, Tesla n’ayant pas dévoilé cette information.

Fait à noter : la climatisation a été actionnée (à 22 °C) à partir de Montréal, ce qui consomme un peu plus d’énergie. Nous avons d’ailleurs dû stopper le climatiseur de la Leaf entre Rawdon et le Madrid 2.0, car elle n’aurait probablement pas pu se rendre à destination.

La recharge rapide… mais pas pour tout le monde! 

Une fois rendus au Madrid 2.0 à Saint-Léonard-d’Aston, nous avons branché quatre voitures sur les BRCC du Circuit électrique. La Tesla elle, était alimentée sur un Superchargeur.

Les temps de recharge (jusqu’à 80 %) enregistrés pour les cinq voitures ont été les suivants :

Kona : 50 minutes
Niro : 50 minutes
Bolt : 57 minutes
Model 3 : 31 minutes
Leaf : 90 minutes

Nous avons d’ailleurs été stupéfaits du temps de recharge de la Leaf, qui s’est avéré trois fois plus long que celui de la Model 3. Une différence considérable!

Nous savions tous que la Leaf était désavantagée par l’absence d’un système de thermorégulation liquide servant à garder la température de la batterie à un niveau modéré. Lors de tests précédents, nous avions observé qu’au cours d’une seconde recharge rapide, son temps était généralement prolongé par la voiture elle-même afin de prévenir une surchauffe de la batterie. Mais jamais nous n’aurions soupçonné qu’une première recharge rapide puisse prendre autant de temps! Très étonnés de ce résultat, nous avons contacté Nissan Canada pour leur faire part de cette situation et leur avons suggéré de faire vérifier cette voiture. Nous ferons donc un nouveau test avec une autre Leaf PLUS très bientôt.

Une fois remis de nos émotions, nous avons mis le cap sur Québec via l’autoroute 20, cette fois-ci à une vitesse de croisière de 115 km/h pour observer la consommation des VÉ à une vitesse plus élevée. Voici les résultats :

Kona : 14,3 kWh/100 km
Niro : 15,6 kWh/100 km
Bolt : 14,3 kWh/100 km
Model 3 : 14,6 kWh/100 km
Leaf : 15,3 kWh/100 km

Ici, la Bolt et le Kona sont ex æquo sur le plan de la consommation et nous avons constaté que la Niro fut celle qui avait consommé le plus d’énergie à vitesse plus élevée. Cela dit, la différence de consommation entre cette dernière est les autres véhicules est de moins de 10 %, ce qui est fort raisonnable.

Plus tard en soirée en partant de Québec, nous avons remis le cap sur le Madrid 2.0 afin d’effectuer une seconde recharge rapide (toujours jusqu’à 80 %). Les temps de recharge étaient assez semblables que plus tôt dans la journée :

Kona : 55 minutes
Niro : 55 minutes
Bolt : 60 minutes
Model 3 : 31 minutes
Leaf : 95 minutes

Une première journée fort enrichissante

Si cette première journée d’essai a été très longue et chaude, elle s’est avérée particulièrement révélatrice. Riche en données et en informations sur les cinq VÉ.

Le Hyundai Kona s’est montré à la hauteur de ses chiffres officiels et la Niro, de son côté, a très bien performé. Le coup de cœur du jour revient à la Bolt qui, malgré qu’elle soit la plus âgée du groupe, s’est très bien tirée d’affaire. La Model 3 s’est démarquée par sa consommation frugale et son temps de recharge extrêmement rapide (grâce aux Superchargeurs), mais son autonomie est moins intéressante que prévue. Quant à la Leaf, cette première journée s’est avérée pénible pour elle.

Et la deuxième journée?

Dans ma prochaine chronique, vous pourrez constater à quel point les résultats de la seconde journée sont différents… et étonnants! C’est lors de cette deuxième journée d’essai que nous nous sommes penchés sur la précision de l’indicateur d’autonomie, la clarté des informations électriques, la tenue de route, l’accélération, le freinage régénératif, le confort, le silence de roulement, les infrastructures, l’espace intérieur, la visibilité, la qualité de finition, le design et le rapport qualité-prix.

À LIRE AUSSI : Conflit de personnalités : 5 véhicules électriques à l’essai (partie 2)

Les véhicules ont été fournis par leur constructeur ou concessionnaire respectif. Remerciements à Simon-Pierre Rioux, président de l’Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ), pour la Tesla Model 3 gracieusement prêtée.
Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques, Auto électrique, Autonomie, Bornes de recharge, Recharge rapide, Batteries, EV
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer