L’importance d’une grande accessibilité aux bornes de recharge rapide - Chroniques

Collaborations spéciales

L’importance d’une grande accessibilité aux bornes de recharge rapide

Hydro-Québec déploie toujours plus de bornes afin de faciliter le quotidien de l’ensemble des électromobilistes.

16 avril 2021

Article rédigé en collaboration avec Hydro Québec et le Circuit électrique

L’accès aux bornes fait partie du questionnement de nombreux automobilistes lorsqu’il est question de l’achat d’un véhicule électrique. L’expansion du nombre de bornes de recharge et leur accessibilité accrue est au cœur de la stratégie du Québec pour contribuer à une adoption massive de la voiture électrique.

Des études démontrent que trois facteurs, essentiellement, peuvent constituer un frein à l’adoption du véhicule électrique par un automobiliste : le prix d’achat, l’autonomie et l’accessibilité à une borne de recharge. Dans le premier cas, les gouvernements proposent des incitatifs à l’achat pour les véhicules dont le prix est inférieur à 60 000 $, un bon coup de main.

Dans le deuxième cas, l’autonomie est en constante progression chez tous les constructeurs. Il y a dix ans, les voitures électriques arrivaient difficilement à faire plus de 150 kilomètres sur une pleine charge. Aujourd’hui, on compte de moins en moins de produits qui affichent une autonomie inférieure à 300 kilomètres. On peut même citer le constructeur Tesla qui arrive avec un Model S Plaid + à plus de 830 kilomètres.      

Le dernier point, l’accessibilité à une borne de recharge, est au cœur de la stratégie ambitieuse du Circuit électrique, qui vise à répondre encore mieux aux besoins des électromobilistes du Québec. L’objectif consiste à couvrir l’ensemble du territoire en portant une attention particulière aux grands axes routiers comme les autoroutes et, bien sûr, aux endroits où la densité de population justifie une demande supérieure. En augmentant la quantité de bornes de recharge disponibles, le Circuit électrique bonifie le nombre d’emplacements et réduit le temps d’attente.



Non seulement y aura-t-il plus de sites offrant des bornes de recharge, mais on multipliera également par cinq le nombre de bornes rapides offertes par le Circuit électrique. Actuellement, on compte 460 de ces bornes ; ce sera 2 500 en 2030. La question de la disponibilité et de l’accessibilité sera de moins en moins un facteur d’inquiétude pour les consommateurs.

Le Circuit électrique tient également compte des différents protocoles de recharge rapide imposés par les constructeurs, qu’il s’agisse de connecteurs de types CHAdeMO et CSS Combo, ou de Tesla qui exige un adaptateur afin d’utiliser les bornes du réseau. L’organisation s’y adapte et ses bornes demeurent accessibles à tous les véhicules.

Finalement, l’évolution technologique des bornes et l’installation de modèles de plus en plus puissants permettent également de réduire le temps de recharge des véhicules. L’installation de bornes de recharge représente un grand défi que le Circuit électrique s’engage à relever.  

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer