L’entretien d’un véhicule électrique est-il complexe ? - Chroniques

Collaborations spéciales

L’entretien d’un véhicule électrique est-il complexe ?

Nous vous démontrons que l’entretien d’un véhicule électrique est, en réalité, beaucoup plus simple que celui d’une voiture ordinaire.

26 août 2020

Il existe plusieurs mythes et questions entourant la voiture électrique. L’autonomie est-elle suffisante pour mes besoins ? Qu’en est-il l’hiver ? Quel est le temps de recharge de la batterie ? Ou encore, quel type d’entretien nécessite-t-elle ? L’équipe ALBI le Géant vend des voitures électriques depuis quelque temps maintenant, ce qui lui permet de bien saisir les besoins des consommateurs au moment de leur achat, mais aussi de bien effectuer l’entretien de ces véhicules électriques.

Afin de mieux comprendre l’entretien d’un véhicule électrique, il faut d’abord savoir comment la technologie fonctionne. Ce qu’il faut surtout retenir, c’est qu’une voiture électrique requiert beaucoup moins de composants mécaniques pour fonctionner. En fin de compte, son entretien vous coûtera moins cher.

Tellement plus simple

Avec une auto électrique, il n’y a pas de vidange d’huile, de courroies, de vérification des liquides (hormis les freins), de remplacement des joints d’étanchéité ou, encore d’accessoires comme l’alternateur, la pompe à eau, la pompe à essence ou le système d’échappement. Étant donné qu’une voiture électrique dépend majoritairement d’une grosse batterie, on élimine ainsi presque entièrement les composants mécaniques qui baignent dans l’huile.

 



Outre la batterie et l’entretien des freins et des composants de suspension et de direction, il n’y a pas grand-chose qui doit être remplacé dans une voiture électrique. De plus, grâce aux plus récents progrès technologiques en matière de freinage régénératif, les propriétaires de VÉ se rendent compte qu’ils n’utilisent presque plus les freins de leur véhicule, ce qui en augmente les intervalles d’entretien.



Certains consommateurs s’interrogent toutefois sur la durée de vie de la batterie et sur son coût de remplacement. Certes, il est vrai qu’une batterie n’est pas éternelle, mais sachez que les constructeurs de VÉ, pour la plupart, garantissent la batterie entre 8 et 10 ans. Le remplacement d’une batterie coûte actuellement quelque 156 $/kilowattheure, et l’Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ) prévoit qu’il sera de 100 $/kilowattheure en 2023. Les coûts de remplacement baissent donc d’année en année. 

La voiture électrique, par sa conception presque entièrement électronique, élimine plus de 50 % des composants mécaniques. ALBI le géant propose actuellement une foule de modèles électriques intéressants, des véhicules comme le Kia Niro EV, le Kia Soul EV, la Nissan LEAF ou, encore, la Chevrolet Bolt EV. Chacun de ses modèles offre actuellement une autonomie de plus de 350 kilomètres et est admissible à un rabais pouvant aller jusqu’à 13 000 $ sur votre achat.

Considérant l’argent que vous économiserez en essence et en entretien, sans oublier l’absence totale de gaz à effet de serre lors de vos déplacements, l’achat d’une voiture électrique se révèle soudainement très alléchant.

Tag associé: Albi2
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer