Le progrès n'est pas toujours la meilleure politique - Chroniques

Archive

Le progrès n'est pas toujours la meilleure politique

Le progrès n'est pas toujours la meilleure politique

La plupart des gens qui me connaissent vous diront que je suis une personne patiente (sauf dans le trafic) qui n’est pas trop rongée par le stress. Mais il y a certains aspects des voitures modernes qui me tombent royalement sur les nerfs. Alors, permettez-moi aujourd’hui une petite montée de lait sur un certain nombre d’éléments particulièrement irritants qui se retrouvent sur les véhicules.

Les portes qui se verrouillent automatiquement
Voici LA chose qui me rend fou et qui se retrouve sur toutes les voitures neuves. Vous êtes au volant, un passager veut entrer, la porte est verrouillée. Naturellement, vous cherchez-le ta..... de bouton pour ouvrir la porte, incapable de le localiser. Entre-temps, votre passager cogne à la fenêtre «Oui, oui, ça vient juste une minute. Lorsque vous trouvez ledit piton, faut-il encore savoir de quel côté pousser, ce n’est pas toujours bien indiqué. Une fois sur deux, vous commencez par reverrouiller le tout avant de finalement ouvrir la porte. Nissan pousse l’insulte encore plus loin en vous obligeant à couper le contact pour être en mesure de déverrouiller les portes. L’exercice devient encore plus périlleux en pleine nuit. Et la frustration monte d’un cran lorsque vous avez laissé des objets sur la banquette arrière qui se verrouille automatiquement au moment de mettre la voiture en marche. Il vous faut à chaque fois jouer de la télécommande (à deux reprises plutôt qu’une) pour ouvrir toutes les portières. Cela me rend fou.

Le bouton d’odomètre
Ceux qui ont plus de 35 ans se souviennent tous du petit bouton placer en retrait de l’odomètre. Pour remettre à zéro, il suffisait d’appuyer. Un système simple, efficace et sans problème, un modèle de perfection. Même la très moderne BMW Série 7 a conservé cette merveille. Dans un élan d’originalité, plusieurs constructeurs incorporent maintenant les données de kilométrage dans le centre de gestion informatique du véhicule. Vous devez parcourir le menu avant de trouver le bouton et très souvent en voulant remettre l’odomètre à zéro, vous remettez tous les paramètres à zéro, opération frustrante et inutile.

L’air conditionné automatique
Voici un autre exemple d’un système qui fonctionnait très bien et que les concepteurs ont savamment bousillé. Sur n’importe quel système d’air conditionné manuel, vous ajustez le climat à la température désirée et contrôlez le débit d’air pour réchauffer ou climatiser l’intérieur. Avec le système automatique, vous n’avez rien à faire, seulement régler la température et le système se charge du reste. Alors, où est le problème. En appuyant sur le bouton de mise en marche, la plupart des climatiseurs automatiques soufflent comme un aspirateur sur les stéroïdes avec un bruit envahissant et pas moyen de baisser le débit. Une fois la température atteint pour éviter de trop réchauffer le véhicule l’air conditionné ajuste et pendant trois minutes, on gèle.

Le klaxon avertisseur
Le verrouillage à distance est un gadget moderne intéressant, mais les voitures qui jouent du klaxon à chaque fois que vous verrouiller les portes m’énerve. Ce n’est pas discret, surtout lorsque vous revenez d’une soirée aux petites heures et que vos voisins vous disent avec le sourire le lendemain matin : “Pis, avez-vous eu une belle soirée hier.». Une simple lumière qui scintille pour confirmer que mes portes sont verrouillées est amplement suffisante.

Les avertisseurs de ceintures de sécurité
Au Canada, 90% des gens qui prennent place à l’avant d’un véhicule attachent leur ceinture de sécurité. Le Québec mène le bal avec 93,3%. La plupart des véhicules possèdent maintenant un avertisseur sonore qui signale au passager de s’attacher. Jusque-là pas de problèmes, mais il y a aussi de plus en plus de véhicules équipés de censeurs de poids qui détectent la présence d’une personne sur le siège du passager, malheureusement ces capteurs sont incapables de faire la différence entre une personne ou un sac de sport ou d’épicerie. Il est donc impossible de mettre quoi que ce soit sur le siège avant sans risquer de se faire harceler par cet avertisseur strident. Et dans un avenir rapproché, il sera impossible de mettre la voiture en marche tant et aussi longtemps que toutes les ceintures ne seront pas attachées.

En terminant, je dois ajouter à ma liste les réservoirs de liquide lave-glace qui ne contienne que 7/8 d’un contenant, les radios qui n’ont pas de bouton et les crochets de retenues de tapis qui refusent de céder prise lorsque vous voulez laver la voiture.

 

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer