Problème de freinage réglé pour la Tesla Model 3 - Actualités

Technologie

Problème de freinage réglé pour la Tesla Model 3

Pour la première fois, une mise à jour via Internet permet d’améliorer une distance de freinage de près de 6 mètres.

Samuel Lessard

1 juin 2018

Tesla

Il aura fallu moins de deux semaines à la compagnie Tesla pour réagir aux critiques du magazine américain Consumer Reports au sujet du freinage de la Model 3. Après avoir reçu une mise à jour over the air, la distance de freinage a été écourtée de 5,8 mètres (19 pieds), assez pour obtenir le sceau de recommandation de l’organisme.

À LIRE AUSSI : Sécurité : Protection inégale pour le conducteur et le passager

Comme promis, l’organisme américain Consumer Reports a procédé, à nouveau, aux tests de performance sur piste pour la Model 3. La distance de freinage initiale de 46,3 mètres (153 pieds) a été réduite de près de 6 mètres (20 pieds) pour atteindre environ 40,5 mètres (133 pieds). Ce résultat correspond à ce qu’Elon Musk, le PDG de Tesla, avait annoncé comme cible de performance.

Le directeur des tests automobiles, Jake Fisher, a affirmé que c’est la première fois qu’il constate une augmentation de la performance simplement avec une mise à jour Internet en plus de 19 ans à l’emploi de Consumer Reports.

À la suite de ce plus récent développement, Elon Musk a salué, via Twitter, la rigueur journalistique du magazine américain. Il en a profité également pour rappeler que le confort de roulement et le bruit de route – deux points soulevés par Consumer Reports – avaient déjà été améliorés sur la chaine de montage.

Rappelons qu’il y a environ deux semaines, Consumer Reports avait refusé de recommander la très attendue Model 3 en raison, entre autres, de bruits de vent importants, d’une suspension ferme, d’un siège arrière inconfortable et d’une performance de freinage trop longue. Elon Musk avait alors répondu que le problème de freinage serait réglé par une mise à jour Internet et que les autres points avaient déjà été corrigés sur la chaine de montage.

En terminant, il a ajouté que la capacité de mettre à jour les véhicules via Internet, sans même que le client ne se déplace, était unique dans l’industrie et permettait aux véhicules de l’entreprise de demeurer à jour et de conserver leur valeur.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer