Plus de 50 véhicules autonomes pour Apple en Californie - Actualités

Technologie

Plus de 50 véhicules autonomes pour Apple en Californie

Il s'agit d'un bond important par rapport aux trois véhicules que l'entreprise avait il y a à peine un an.

L'équipe RPM

16 mai 2018

Apple

Le Département des véhicules motorisés de Californie (Department of Motor Vehicles) a annoncé, le 15 mai, qu’Apple avait doublé son parc de véhicules autonomes depuis le début de l’année. La firme de Cupertino se place maintenant au second rang en ce qui concerne le nombre de véhicule tests dans cet état de l’ouest.

À LIRE AUSSI : Porsche s'intéresse à la voiture volante

Roulera-t-on bientôt avec une voiture ayant pour logo une pomme ? Si cette interrogation peut vous surprendre, sachez que l’entreprise californienne Apple dispose dorénavant d’un parc de 55 véhicules autonomes. Il y a un an, elle en avait seulement que trois.

L’entreprise est en seconde position pour le nombre de voitures autonomes dans l’État de Californie. GM Cruise, qui a obtenu son permis en juin 2015, est leader avec ses 104 véhicules. Waymo complète le podium avec 51 voitures.

Apple n’a pas déposé de candidature auprès de la Californie pour obtenir l’autorisation de rouler sans conducteur. Pour le moment, seules deux entreprises l’ont proposé. Leur nom n’a toutefois pas été divulgué.

Le fabricant de liPad est en seconde position en Californie, car il s’agit du seul État où ce dernier est présent. Waymo, Uber ou encore General Motors font également des tests en Arizona, au Michigan et à New York 

Si, aux balbutiements du projet, il était question de créer une automobile 100% Apple, il semblerait que cette proposition ait été abandonnée. À la place, la firme à la pomme a préféré développer uniquement un système de conduite autonome. Le véhicule actuellement utilisé est, en effet, un Lexus RX 450h.

Parmi les personnes travaillant sur ce qu’on appelait auparavant le « Projet Titan », il y a des anciens ingénieurs de Volkswagen et de Tesla, et des diplômés de l’Université de Carnegie-Mellon. Cette institution universitaire est une plaque tournante en matière de conduite entièrement automatisée.

En avril 2017, la marque derrière l’iPhone avait rejoint Uber, Waymo et Tesla parmi les entreprises pouvant tester des véhicules autonomes en Californie, berceau de ces entreprises.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer