Le système électrique ePower de Nissan débarquera chez nous - Actualités

Technologie

Le système électrique ePower de Nissan débarquera chez nous

Le système actuellement offert dans la Note au Japon serait intégré à certains véhicules plus onéreux et plus gros pour le marché nord-américain.

Samuel Lessard

22 janvier 2018

Nissan

Le constructeur automobile Nissan pense à intégrer le système ePower dans certains de ses véhicules vendus en Amérique du Nord. Cependant, contrairement à ce qui se fait actuellement au Japon, cette motorisation serait intégrée aux véhicules plus gros et plus haut de gamme selon le chef de la planification des produits chez Nissan, Philippe Klein.

Le système ePower est composé d’un moteur électrique qui sert à propulser la voiture et d’un moteur à combustion interne qui agit à titre de génératrice pour alimenter la batterie. Cependant, la batterie du système ePower n’est pas rechargeable en la branchant dans une prise domestique. La seule façon d’alimenter la batterie est par le moteur thermique ou le freinage régénératif.

Le système ePower a été introduit pour la première fois au Japon en 2017 dans la sous-compacte Note. Dès le lancement, le succès a été instantané. L’an dernier, 65% des Note vendues au Japon étaient équipées de cette motorisation.

Même si l’économie de carburant observée dans la Note est substantielle, l’accélération étonnamment vive constituerait un des principaux arguments de vente selon Klein. Les bénéfices en matière d’économie de carburant ne sont pas validés pour les véhicules plus gros et plus haut de gamme tels que prévus pour les États-Unis mais « les bénéfices en matière d’émotions et de plaisir au volant pourraient être bénéfiques pour certaines catégories de véhicules aux États-Unis », a affirmé Klein.

Le PDG de Nissan, Hiroto Saikawa, a statué que le système ePower jouerait un rôle clé dans l’objectif que s’est donné Infiniti d’électrifier presque tous ses modèles à partir de 2021. Ceci vient corroborer le fait que ePower serait installé dans des véhicules plus dispendieux et plus haut de gamme.

Nissan pense également offrir cette motorisation en Europe où elle pourrait être une bonne option pour les consommateurs en remplacement des motorisations diesel qui sont de plus en plus difficiles à commercialiser en raison de la législation plus serrée.

Tags associés: Véhicules électriques, Véhicules hybrides

Pour plus d’informations

archive

6 septembre 2017

Nissan LEAF 2018 dévoilée
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer