Le prochain Mercedes-Benz eSprinter sera commercialisé au Canada - Actualités

Technologie

Le prochain Mercedes-Benz eSprinter sera commercialisé au Canada

Mercedes-Benz se prépare à commercialiser, dans quelques années seulement, l’eSprinter électrique au Canada.

10 décembre 2020

Mercedes-Benz suivra Ford dans l’électrification nord-américaine des fourgons commerciaux. Même si une version de l’eSprinter existe actuellement en Europe, il faudra attendre la prochaine génération.

Mercedes-Benz s’est-elle fait couper l’herbe sous le pied par Ford en Amérique du Nord et cherche-t-elle maintenant à rattraper le retard ? On pourrait bien le croire. Il y a deux ans Mercedes-Benz a dévoilé l’eSprinter, une version tout électrique du Sprinter qui affiche une autonomie d’environ 115 kilomètres. Malheureusement, la direction de l’entreprise a décidé de ne pas l’importer en Amérique du Nord principalement en raison des coûts d’homologation.

Il y a quelques mois, Ford a dévoilé l’e-Transit 2022, une version tout électrique du Transit. Dans son cas, Ford parle d’une autonomie d’environ 200 kilomètres. Clairement, en réaction soudaine, Mercedes-Benz nous parle déjà de la prochaine génération de l’eSprinter qui n’arrivera pourtant pas avant plusieurs années.

 

 

Mercedes-Benz ne se lance pas dans les grands détails techniques comme son autonomie, mais elle nous donne un avant-gout des possibilités. Les ingénieurs de Mercedes-Benz adoptent une stratégie intéressante développée en trois modules distincts. À l’avant, on retrouve un premier bloc avec des composants à haute tension et le convertisseur DC/DC. Au centre, comme partout ailleurs, ce sera la place des batteries. Pour l’instant, Mercedes-Benz ne parle pas de taille, mais elle confirme que deux longueurs d’empattement seront offertes tout comme 3 différents ensembles de batteries. Par conséquent, l’autonomie de l’eSprinter variera en fonction de sa configuration. Le dernier module, sur l’essieu arrière, est le moteur électrique. Ainsi, l’eSprinter sera une propulsion, et, selon Mercedes-Benz, cette approche technique permet une capacité de chargement plus élevée.

Ford proposera l’e-Transit 2022 au cours de l’année prochaine. Pour l’instant, Mercedes-Benz ne donne pas de date d’arrivée de l’eSprinter au Canada, mais on peut assumer que l’investissement récent de 350 millions d’euros sert, entre autres choses, à  accélérer le développement.

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer