Le prix des voitures électriques baissera au cours des deux prochaines années - Actualités

Technologie

Le prix des voitures électriques baissera au cours des deux prochaines années

Les récentes statistiques et les prédictions de BloombergNEF expliquent que les coûts de production des batteries de véhicules électriques baisseront très rapidement.

18 décembre 2020

Caleb Gingras

Les arguments qui freinent actuellement de nombreux consommateurs à se tourner vers l’électrique, ce sont le prix et, parfois, les taux d’intérêt élevés sur le financement de certains modèles. Tout cela pourrait toutefois changer très rapidement selon ce qu’avance le média BloombergNEF dans sa plus récente analyse du marché. D’ici 2023, le prix des batteries, qui se mesure en dollars par kilowattheure (kWh), pourrait avoisiner les 100 $ par kilowattheure, ce qui permettrait aux véhicules électriques d’afficher un prix qui s’approche de celui des véhicules à moteur thermique.

Dans son étude, BloombergNEF explique que, en 2010, le prix moyen d’une batterie au lithium-ion dépassait les 1 000 $ par kilowattheure. Dix ans plus tard, en 2020, ce même prix aurait baissé de 89 %, s’affichant actuellement aux environs des 137 $ par kilowattheure. Si l’on se fie à cette évolution, tout laisse croire qu’une batterie pourrait coûter aussi peut que 100 $ par kilowattheure en 2023.

Il se pourrait même que ces coûts baissent encore plus rapidement. En Chine, cette année, certaines batteries, qui alimentent des autobus électriques, ont été achetées en grandes quantités pour l’équivalent de 105 $ par kilowattheure. Évidemment, le fournisseur de batteries a pu réduire son prix en raison d’une vente en lots pour des parcs de véhicules commerciaux. Il faudra attendre encore quelques années avant de voir des prix semblables apparaître du côté des véhicules tout usage.

 



Maintenant, considérant le fait que le prix de la batterie correspond à environ 21 % du prix final d’un véhicule électrique, cette réduction considérable des coûts, qu’on attribue à des procédés de fabrication de plus en plus efficaces, à des technologies de plus en plus performantes et à une demande à la hausse, permettra aux constructeurs de véhicules électriques d’augmenter leur marge de profits et ainsi (on l’espère) de réduire le prix de leurs modèles. Surtout, la réduction du prix du kilowattheure permettra sans doute aux véhicules électriques de ne plus dépendre des rabais gouvernementaux pour mieux se vendre.

Mais selon toute vraisemblance, ce sera l’arrivée de la batterie à électrolyte solide qui changera la donne. L’étude de BloombergNEF explique que cette technologie pourrait aider à réduire le coût de fabrication des batteries de 40 %. En se basant sur ces prédictions, il ne serait pas étonnant de voir des batteries se vendre au prix d’environ 60 $ par kilowattheure d’ici 2030.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Autopsie d’un véhicule électrique : la batterie

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer