GM présente sa première voiture sans conducteur, la Cruise Origin - Actualités

Technologie

GM présente sa première voiture sans conducteur, la Cruise Origin

Cruise, une « startup » américaine détenue en majeure partie par GM ainsi que par Honda, vient tout juste de présenter son premier véhicule à conduite autonome.

22 janvier 2020

Cruise

Vous connaissez la startup californienne Cruise? Sans doute pas, mais le tout risque bien de changer. Fondée en 2013, l’entreprise californienne, qui appartient majoritairement à GM, vient tout juste de dévoiler la Cruise Origin, premier véhicule 100% autonome et sans conducteur qui sera offert sur le marché. Le véhicule a été développé en bonne partie par Honda qui possède aussi des parts dans l’entreprise. Le dévoilement arrive après plus d’un an de retard sur l’échéancier prévu. 

Contrairement à plusieurs autres véhicules présentés au cours des dernières années, il ne s’agirait pas cette fois d’un simple concept selon Dan Ammann, PDG de l’entreprise. La Cruise Origin serait bel et bien destinée à entrer en production. Le véhicule, qui dispose de portes coulissantes comme une fourgonnette, serait capable d’accueillir jusqu’à six passagers sans toutefois disposer d’un volant et de pédalier. Cette transformation permet d’obtenir plus d’espace à bord et même, de moduler les places en permettant notamment aux passagers d’être assis face à face. 

Selon Cruise, la Origin n’est pas un véhicule que l’on possédera, il sera plutôt offert à travers des flottes d’autopartage. Selon le PDG, il faut s’éloigner de la possession personnelle d’un véhicule afin de réduire les émissions, les accidents et désengorger les routes. Un véhicule autonome peut aussi permettre, selon plusieurs constructeurs, d’offrir plus de mobilité aux personnes handicapées ou plus âgées. On veut aussi redonner plus de temps aux passagers qui pourrait vaquer à d’autres occupations plutôt que de conduire. On mentionne également que nos véhicules sont stationnés 95% du temps, ce qui représente un non-sens. Un véhicule autonome en autopartage passerait sa vie complète à se déplacer.

 

 

La Cruise Origin ne représente pas les premiers essais du constructeur. Son développement repose sur des années d’essais faits avec des Chevrolet Bolt électriques dans la région de San Francisco.  Le principe d’un véhicule autonome repose sur trois aspects importants, la perception, la planification et le contrôle. Un véhicule autonome utilise un ensemble de capteurs, de caméras et de radars afin de remplacer le conducteur. Comme vous l’imaginez, beaucoup de défis demeurent, mais la course à la voiture autonome semble bel et bien lancée. 

L’entreprise n’a pas spécifié le nombre de véhicules qui seront produits ni dans quelles régions ils seront déployés. Il y a fort à parier que ce sera dans des endroits où les conditions sont optimales à l’année. GM espère lancer un service commercial de véhicules autonomes, mais plusieurs étapes restent à franchir avant d’en voir circuler sur les routes.

 

Voir la présentation en vidéo:

Tag associé: Voitures électriques

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer