Volkswagen veut partager sa plate-forme électrique - Actualités

Salons

Volkswagen veut partager sa plate-forme électrique

Volkswagen a également profité de l'occasion pour présenter le I.D. Buggy, qui fait revivre le fameux Dune Buggy.

Volkswagen

Dans la foulée du dévoilement du concept Volkswagen I.D. Buggy au Salon de Genève, Volkswagen annonce du même coup que l’on offrira à qui le veut bien la plate-forme MEB. Suivant la stratégie de Tesla qui laisse libre de droits sa technologie électrique, Volkswagen espère ainsi rentabiliser la conception de la plate-forme et, par le fait, même encourager l’électrification.

À LIRE AUSSI : Voitures électriques : Volkswagen avoue que Tesla a un avantage face aux vieux constructeurs

Dans cet élan de générosité, Volkswagen soutient que « Le but est d’atteindre une réduction significative des coûts de développement de la mobilité-E en déployant le plus possible la MEB avec une économie d’échelle par association. Cela permettra de donner un plus grand rendement à la mobilité individuelle dans le futur. »

Suivant les annonces d’investissement de plus de 44 milliards d’euros d’ici 2023, Volkswagen se commet plus que jamais aux nouvelles technologies et aux innovations. En plus de l’électrification, on inclut dans le vaste programme la numérisation, les services mobiles, l’autonomisation et la diversification des véhicules électriques. À ce compte, Volkswagen considère que 25% des véhicules qu’il écoulera en 2025 seront 100% électriques. 

Histoire de ne pas faire un communiqué vide, Volkswagen soutient que l’entreprise allemande e.Go Mobile AG a déjà confirmé vouloir adopter la plate-forme MEB. Il s’agit donc du tout premier partenaire de Volkswagen dans cet élan d’électrification. Sans compter les possibles partenaires éventuels, le groupe Volkswagen espère produire pas moins de 15 millions de véhicules électriques pour la durée de vie de la plate-forme MEB. Bien évidemment, ce sont presque toutes les divisions du groupe qui en jouiront, telles que Audi, Skoda et Seat.   

Pour l’heure et pour diversifier une fois de plus la future gamme I.D., Volkswagen ramène l’idée du bon vieux « Dune Buggy » sur la base MEB avec un concept pour le moins original. Pour l’instant, on ne connaît pas les intentions du constructeur quant à l’avenir du « Buggy », mais on prend soin de divulguer quelques données techniques, dont la taille de la pile à 62 kWh. On obtient ainsi une puissance aux roues avant de 201 chevaux avec une autonomie, selon l’optimiste cycle WLTP, de 250 kilomètres. Il serait même possible, en option d’ajouter un deuxième moteur électrique qui ferait passer la puissance à plus de 400 ch. et 516 lb-pi de couple. L’attrait de cette version serait bien évidemment l’apport du rouage intégral.  Le I.D. Buggy Concept sera l’une des vedettes au kiosque Volkswagen au Salon de l’auto de Genève.

Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques, Auto électrique
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer