Salon de Los Angeles 2021 : les Américains sont à la traîne - Actualités

Salons

Salon de Los Angeles 2021 : les Américains sont à la traîne

Même si le Salon de Los Angeles était plus petit que d’habitude cette année, il nous a réservé plusieurs belles surprises.

24 novembre 2021

VinFast

Le retour du Salon de Los Angeles après deux ans d’arrêt en raison de la pandémie de COVID-19 semblait presque impossible, mais l’événement a tout de même réussi à tenir le cap, avec quelques surprises en prime. Si les trois grands constructeurs américains étaient discrets au Salon, les marques sud-coréennes se sont assurées de dominer les deux planchers du LA Convention Center. Dans tout cela, une panoplie de nouveaux joueurs qui tentent de bouleverser l’ordre établi en ont profité pour se faire connaître. Il est évident que Los Angeles misait plus que jamais sur l’électrification des transports. Voici les grandes lignes de l’événement.

Toyota bZ4x/Subaru Solterra

Toyota et Subaru ont profité de Los Angeles pour y exposer leurs premiers pas dans le segment des véhicules électriques. Les deux constructeurs avaient dévoilé leur modèle en ligne quelques jours avant le Salon, mais Subaru y est tout de même aller avec un dévoilement classique.

Subaru Solterra 2023

Étant essentiellement le même véhicule d’un point de vue technique, les cousins Toyota bZ4x et Subaru Solterra entreront dans notre marché l’été prochain équipés d'une batterie d’une capacité de 71,4 kilowattheures, ce qui leur permettra de proposer une autonomie pouvant aller jusqu’à 400 kilomètres. Ce chiffre sera toutefois seulement possible dans la version à traction, qui ne sera proposée que du côté de Toyota.

 

 

Fidèle à ses habitudes, Subaru ne compte offrir que les 4 roues motrices exploitées par deux moteurs, un sur chaque train, mais cette configuration aura un impact sur l’autonomie, qui n’est estimée qu’à 354 kilomètres. Aucun prix n’a encore été annoncé pour ces modèles, mais il est clair que, s’ils désirent être concurrentiels dans leur segment respectif, ils devront être vendus sous la barre des 45 000 $ pour être admissibles aux subventions.

Toyota bZ4x 2023

Hyundai SEVEN/Kia EV9

Si Toyota et Subaru semblent traîner de la patte en matière d’électrification, Hyundai et Kia prennent de plus en plus d’avance sur la concurrence. Avec les concepts Hyundai SEVEN (le futur IONIQ 7) et Kia EV9, le géant industriel sud-coréen nous a donné un avant-goût de leurs futurs projets en matière de VUS intermédiaires à trois rangées de sièges.

Concept Hyundai SEVEN

Bien que certains éléments de ces concepts, comme l’habitacle style lounge avec sièges pivotants, ne verront jamais une chaîne d’assemblage, les constructeurs ont confirmé que les modèles de production reposeront sur l’architecture modulable E-GMP, soit celle qui supporte également la Hyundai IONIQ 5 et le Kia EV6. Selon toute vraisemblance, ces VUS seront donc alimentés par une batterie d’une capacité de 77,4 kilowattheures qui permettra une autonomie pouvant atteindre les 480 kilomètres.



Ce qui est surtout important de retenir de ces deux concepts, c’est que, si Hyundai et Kia les commercialisent aux dates prévues, c'est-à-dire vers la fin de l’année prochaine, ils pourraient devenir les premiers constructeurs généralistes à vendre un VUS intermédiaire électrique à trois rangées de sièges. Ils prendraient ainsi une avance considérable sur la concurrence.

Kia EV9

Fisker Ocean

Presque deux ans après son concept initial, Henrik Fisker arrive enfin avec une version de production du Fisker Ocean. Prévu pour être assemblé à Graz, en Autriche, au mois de novembre 2022, ce VUS compact électrique, qui prend des airs de Land Rover Evoque, proposera jusqu’à 562 kilomètres d’autonomie grâce à une batterie faite de nickel-manganèse d’une capacité de 80 kilowattheures.

Fisker Ocean 2023

Lorsqu’il arrivera sur le marché en 2023, l’Ocean sera offert en plusieurs déclinaisons, soit Sport, Ultra, Extreme et One, avec une puissance qui variera entre 275 chevaux avec moteur simple et  540 chevaux avec deux moteurs. Aucun prix canadien n’a encore été annoncé, mais Fisker a déjà établi une échelle de prix américaine, avec un prix de base de 37 499 $ US et un plafond à 68 999 $ US, ce qui permettrait à l’Ocean de venir jouer dans les platebandes des Tesla Model Y et Ford Mustang Mach-E. 

Fisker Ocean 2023

VinFast

Dans la foulée de nouveaux constructeurs électriques qui arriveront prochainement, comme Fisker, Rivian, Lucid, Canoo et Imperium Motors, VinFast est de loin le plus prometteur. Il s’agit d’un constructeur d’origine vietnamienne, issue du conglomérat Vingroup, et qui nous en a mis plein la vue à Los Angeles.

Installé dans un énorme kiosque logé entre Land Rover et Honda, VinFast a rapidement montré son sérieux au monde entier en annonçant l’arrivée de deux nouveaux VUS intermédiaires et pleine grandeur électriques sur notre marché, soit les VF E35 et VF E36. Non, il ne s’agit pas de concepts, ni de véhicules maquettes, mais de véritables prototypes qui sont sur le point d’être assemblés.

VinFast VF E36

Le constructeur promet que d’ici la fin de 2022, il aura installé 38 boutiques au pays, dont 3 au Québec. Après avoir discuté avec un représentant médiatique de chez VinFast Canada, deux de ces boutiques seront inaugurées dans la grande région de Montréal, et la troisième sera à Québec. VinFast mise donc sur un modèle d’affaires semblable à celui de Tesla et de Polestar, c’est-à-dire en ligne ou par l’entremise d’une boutique spécialisée.

VinFast VF E35

Les chiffres, s’ils sont véridiques, risquent de donner de fil à retordre aux grands constructeurs. Deux capacités de batterie seront offertes, soit 86 kilowattheures pour l’E35 et 95 kilowattheures pour l’E36. Dans le cas de l’E35, VinFast promet une autonomie qui variera entre 460 et 510 kilomètres, puis entre 485 et 680 kilomètres pour l’E36. Il est toutefois important de préciser que ces chiffres n'ont pas encore été soumis aux exigences de l'EPA. L’autre particularité de ce constructeur, c’est qu’il compte offrir une garantie de 10 ans sur la totalité du véhicule, tant pour la batterie et le groupe motopropulseur que les accessoires.

RPM aura la chance de mettre ces véhicules à l’essai en primeur québécoise quelque part l’été prochain. Restez à l’affût pour tous les détails.

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer