Projet Nissan 370Z Clubsport 23 : un avant-goût de la prochaine Z? - Actualités

Salons

Projet Nissan 370Z Clubsport 23 : un avant-goût de la prochaine Z?

Le constructeur Nissan vient de présenter un coupé 370Z Nismo muni de plusieurs composantes de performance et il se pourrait bien qu'elles soient offertes au sein du catalogue de la marque dans un avenir rapproché.

Vincent Aubé

30 octobre 2018

Nissan

Le SEMA Show a ouvert ses portes aujourd’hui et Nissan n’a pas voulu décevoir les irréductibles amateurs du coupé 370Z avec le projet Clubsport 23, une Z qui s’adresse assurément aux mordus de circuits fermés. Non pas que la voiture n’est plus légale pour une utilisation sur route, mais les modifications apportées au véhicule feraient saliver n’importe quel habitué de la discipline.

À LIRE AUSSI : Le designer de Nissan le confirme : il y aura une nouvelle Z

Le projet a réuni la division NISMO et l’entreprise MA Motorsports. Elles y ont intégré une panoplie de pièces de performance issues des catalogues de NISMO et de l’industrie de la pièce de remplacement.

Bien que cette liste de composantes améliorées soit très longue, c’est ce qui se trouve sous le capot qui fait surtout jaser en cette veille de l’Halloween. En effet, le V6 atmosphérique de 3,7-litres a été relégué aux oubliettes au profit du V6 biturbo de 3,0-litres de 400 chevaux déjà implanté à bord de l’Infiniti Q50 RedSport. Mais ce n’est pas tout puisque la boîte de vitesses manuelle à six rapports d’origine de ce coupé 370Z Nismo 2012 est demeurée en place.

À moins d’avis contraire, il s’agit de la première application de ce moteur V6 avec une boîte manuelle. Cette configuration serait parfaite dans la prochaine génération du coupé Z, n’est-ce pas? Les ingénieurs ont aussi trouvé le moyen d’acheminer le couple au différentiel arrière à glissement limité Nismo GT Pro Carbon.

À l’extérieur, la carrosserie affiche ses couleurs avec un bouclier habillé d’un aileron avant, tandis que le capot ventilé en fibre de carbone s’occupe de bien extraire la chaleur du compartiment moteur. Derrière, le pare-chocs est de nouvelle facture, alors que les pots d’échappement sortent dorénavant du pare-chocs, de part et d’autre de la plaque d’immatriculation. Bien entendu, des jantes Rays signées Nismo font également partie de l’ensemble, celles-ci ayant été enveloppées par des pneumatiques Hankook.

C’est un peu la même histoire à l’intérieur avec les sièges Sparco, quelques touches personnalisées apportées à la planche de bord et au volant, ainsi qu’une cage de sécurité qui confirme la vocation de la voiture, c’est-à-dire d’exceller au circuit la fin de semaine venue.

Le projet Clubsport 23 en est un en constante évolution. C’est donc de dire qu’au fil des prochains mois, il ne serait pas surprenant de voir la voiture être trimbalée de salon en salon avec de nouvelles composantes ajoutées. D’ailleurs, si la réaction du public est bonne, le constructeur pourrait être tenté d’ajouter ces composantes à son catalogue de pièces de performance.

Reste maintenant à savoir si le combo V6 biturbo/boîte manuelle sera de retour dans la prochaine Z. On se croise actuellement les doigts!

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer