Pleine de promesses, la huitième Hyundai Sonata arrive à Montréal - Actualités

Salons

Pleine de promesses, la huitième Hyundai Sonata arrive à Montréal

Hyundai Canada présente en première canadienne la huitième génération de la Sonata. Complètement transformée, elle passe à la vitesse supérieure en matière de technologies et d’innovations.

16 janvier 2020

Luc-Olivier Chamberland et Hyundai

Devant le déclin perpétuel des berlines intermédiaires, Hyundai persiste et signe avec une huitième génération de la Sonata. Plus technologique et innovante que jamais, elle s’impose sur tous les plans dans le segment. 

On peut s’étonner que la Sonata existe encore considérant l’affaissement des intermédiaires. Pour Hyundai, avec ses grands moyens financiers, le risque demeure calculé. Pour cette nouvelle génération, on met littéralement le paquet pour attirer les acheteurs. La Sonata 2020 s’affiche plus technologique que jamais auparavant. Laissez-moi vous dire que l’on est loin de la Stellar!

Commençons par l’extérieur. Hyundai revient aux sources, plus précisément en 2011 lors du lancement de la sixième version avec l’implantation du langage stylistique « Sculpture fluidique ». Pour 2020, le design redevient une carte de visite avec la Sonata. À l’avant, on remarque immédiatement l’audace des blocs optiques avec la languette de DEL qui s’étire sur le capot pour rejoindre la bande de chrome décorative. C’est une première dans le genre. L’énorme calandre ne manque pas de cran de par sa généreuse dimension.  Selon la version, le bouclier aura sa propre personnalité. De profil, bien qu’elle ne s’annonce pas comme telle , la Sonata 2020 reconduit sa ligne de toit de type coupé à quatre portes avec un pavillon très fuyant. Pour l’arrière, les plus critiques diront que l’on voit une copie de la configuration des feux de la Honda Civic, ils ne sont pas loin de la vérité. 

 

 

La cabine fait un bond de géant, un pied dans le monde des berlines de luxe. On retrouve un équipement extrêmement généreux. Plusieurs sont optionnels, mais dignes de mention. Dans le lot, la superbe instrumentation 100 % numérique à partir d’un écran de 12,3 pouces. Évidemment, il  peut être modulé à souhait. Diffusé dans cette aire, on récupère la projection des caméras pour la détection et la visualisation des angles morts.  On ne doit pas oublier la possibilité d’un affichage tête haute à la base du pare-brise. Au sommet de la planche de bord, le moniteur de 10,25 pouces s’invite avec toutes ses caractéristiques et ses fonctionnalités. Notez que la Sonata fournit plus d’espace et offre un confort relevé pour quatre personnes. Cinq en étant un peu plus ambitieux. On doit cette réalité aux dimensions augmentées. Elle est un pouce plus large, plus longue de 1,8 pouce tout en étant plus basse de 1,2 pouce.    

Mécaniquement, la révolution se poursuit avec la nouvelle génération de moteur Smartstream. La Sonata se veut être la première voiture de la grande famille à proposer la motorisation le quatre cylindres de 2,5 litres de 191 chevaux avec un couple de 181 lb-pi. En option, un autre quatre cylindres, mais turbocompressé, de 1,6 litre sera livrable. Pour lui, Hyundai annonce une puissance de 180 chevaux et 195 lb-pi. Pour l’instant ce sont des rumeurs, mais elles tendent à se confirmer, la voiture sera bientôt disponible avec un rouage AWD. De cette manière elle fera meilleure compétition à la Subaru Legacy , Nissan Altima et prochainement Toyota Camry. 

La Sonata sera de retour avec une version hybride. Sous le capot, ce sera un quatre cylindres Smartstream de 2,0 litres de 151 chevaux avec un couple de 39 lb-pi. Il sera supporté par un moteur électrique de 51 chevaux et 151 lb-pi de couple. Au total, l’Hybrid aura une puissance combinée de 192 chevaux. Fait intéressant, elle sera proposée avec des panneaux solaires sur le toit. Selon Hyundai, avec un temps d’exposition au soleil de 6 heures par jour, cette technologie pourrait fournir jusqu’à 1 300 kilomètres d’énergie. Un modèle enfichable est aussi à prévoir dans l’année suivant le lancement des motorisations thermiques conventionnelles. 

Pour ceux qui s’ennuient du 2,0 T, une dérive sous la bannière N-Line sera éventuellement présentée pour trôner au sommet de la gamme de la Sonata. Hyundai a déjà confirmé la présence d’un quatre cylindres de 2,5 litres turbocompressé sous le capot. Pour l’heure, les estimations de la puissance vont de 275 à 300 chevaux. 

Comme on peut le voir, la Hyundai Sonata 2020 arrive les poches pleines de promesses et d’attraits pour faire revenir des acheteurs qui ont tourné le dos aux intermédiaires au profit des VUS.  

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Au volant des Honda Accord 1.5 Turbo 2019, RAM 2500 2019 et Volkswagen Golf R 2019

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer