Le Kia Seltos 2020 arrive finalement à Los Angeles - Actualités

Salons

Le Kia Seltos 2020 arrive finalement à Los Angeles

Après nous avoir refusé le Stonic, Kia se ravise avec un autre petite VUS, le Seltos. On le découvre dans le cadre du Salon de l’auto de Los Angeles.

Luc-Olivier Chamberland

21 novembre 2019

RPM

Kia avait réellement besoin d’un VUS plus petit que le Sportage. On découvre celui qui prendra place entre le Soul et le Sportage, le nouveau Seltos 2021.

Considérant l’engouement du marché pour les petits VUS, Kia se devait d’arriver avec un tel véhicule. On nous a refusé le Stonic, le cousin germain du Hyundai Kona pour prioriser le Seltos que l’on vient de dévoiler sous sa version nord-américaine au Salon de Los Angeles. Finalement, même s’il n’est pas le Stonic, il est aussi dérivé du Kona.

Sur le plan esthétique, Kia nous amène ailleurs. On est loin des lignes habituelles dessinées par le constructeur coréen. Au lieu de jouer de souplesse, il favorise une approche plus angulaire. En fait, à l’avant, on lui trouve même des airs avec le Skoda Kodiac quant à la configuration de la calandre et des blocs optiques. De profil, les traits rigides se poursuivent avec une ceinture de caisse qui s’élève vers l’arrière. La fenestration en chrome satiné fait d’ailleurs le pont avec le pavillon de toit peint en noir. Pour l’arrière, les feux s’imposent par leur taille dans un mariage stylistique entre ce que l’on voit chez GMC et Nissan.

Pour la cabine, on retient des airs connus notamment avec la Kia Forte de nouvelle génération. L’équipement est au cœur du Seltos. L’écran de 10,25 pouces se retrouve au sommet de la planche de bord. Apple CarPlay et Android Auto sont de série tout comme une collection de ports USB et une recharge par induction. Dans les modèles les plus équipés, il y aura également un système ambiophonique Bose à 8 haut-parleurs. Kia se fait un point d’honneur de souligner que l’un des principaux atouts du Seltos est son espace intérieur. On ne connaît pas encore toutes les mesures, mais le coffre, avec le dossier de la banquette arrière en place, atteint 736 litres.

Kia ne lésine pas lorsqu’il est question d’éléments, d’aide et d’assistances à la sécurité. La liste est longue et complète, un élément qui le distingue face à la concurrence : détecteur d’angle mort, assistance à la détection d’angle mort avec correction de trajectoire, assistance à la trajectoire, régulateur de vitesse intelligent et système antilouvoiement font partie des possibilités.

Mécaniquement, on pige directement dans les moteurs connus du Kona. À l’ouverture de la gamme, il y a le quatre cylindres de 2,0 litres de 146 chevaux avec un couple de 132 lb-pi. Ce dernier est couplé à une boîte automatique de type CVT. L’autre option est le 1,6 litre turbocompressé de 175 ch et 195 lb-pi. Tout comme avec le Kona, il vient avec une boîte automatique à double embrayage à sept rapports. Suivant l’approche du Kona, le Seltos sera livrable en traction stricte ou avec un rouage intégral. Ce dernier propose même la possibilité de barrer le différentiel et un vecteur de couple.

On ne connaît pas encore les prix canadiens pour le nouveau Kia Seltos 2020. L’attente ne devrait pas être trop longue puisqu’il arrivera en concession dans le premier quart de l’année prochaine.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER:

VIDÉO : Présentation du Audi RS Q8, un VUS de 600 chevaux

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer