Land Rover dévoile le tout nouveau Defender - Actualités

Salons

Land Rover dévoile le tout nouveau Defender

Le dévoilement du nouveau Land Rover était un des plus attendus au Salon de Francfort.

Sylvain Raymond

10 septembre 2019

Land Rover

Ce n’est pas une supervoiture qui a attiré le plus l’attention cette année au Salon de l’auto de Francfort, mais bien le Land Rover Defender. Un véhicule mythique dont les origines datent pratiquement de la Seconde Guerre mondiale et qui fait un retour dans une version modernisée.

C’est dans une présentation haute en couleur que Land Rover a introduit ce qu’il considère comme le plus capable des modèles de sa gamme. Le Defender 2020 est descendu jusqu’au centre de la scène dans une pente de 42 degrés, après avoir complété un périple de plusieurs centaines de kilomètres dans la région du canyon Charyn au Kazakhstan, un terrain des plus hostiles pour un véhicule.

À LIRE AUSSI : Le Land Rover Defender arrive au Canada en 2020 
À LIRE AUSSI : Essai du Land Rover Range Rover Velar 2018

Le Defender sera proposé sous deux configurations : le « 90 » permettra d’accommoder jusqu’à six passagers et le « 110 », à empattement allongé, ajoute de l’espace pour en accueillir sept. Côté design, les concepteurs se sont assurés de maintenir une affiliation avec le modèle du passé; le Defender conserve donc ses lignes carrées et son toit plat. Sa carrosserie tout en aluminium assure sa légèreté ainsi qu’une rigidité supplémentaire.

Reposant sur l’architecture D7x (x pour « extreme »), le VUS est un peu plus haut (2 cm) par rapport aux autres véhicules Land Rover et une caméra peut montrer ce qui se passe en dessous! Bien entendu, le modèle dispose d’une panoplie de gadgets optimisant son comportement hors route. Mais qui ira jouer dans la boue et les cailloux avec un utilitaire de luxe qui devrait se vendre, minimalement, à plus de 60 000 $ CA, frôlant même les 100 000 $ dans certains cas?

Hybridation 
Côté mécanique, le modèle P300 est proposé de série avec un moteur quatre cylindres suralimenté de 296 chevaux. Il sera aussi offert en version hybride léger (P400), dans tel cas vous disposerez d’un six-cylindres jumelé à une technologie comprenant un ensemble de batteries 48 volts relié à un générateur qui assiste le moteur en fournissant du couple à l’effort. Un turbocompresseur électrique d’une capacité de 7 kW, baptisé eSupercharger, fournit un surcroît d’air frais au moteur; pour une puissance totale de 395 chevaux et 406 lb-pi de couple. Le constructeur promet également qu’une version hybride branchable arrivera dès l’an prochain.

À LIRE AUSSI : Essai du Land Rover Range Rover Evoque 2020
À LIRE AUSSI : Un Land Rover Defender avec un moteur de Corvette

Le Land Rover Defender sera offert en versions S, SE, HSE, First Edition et X – la plus cossue. Il devrait être disponible au printemps 2020.

En résumé :

  • Capacité de chargement : 900 kg
  • Capacité de remorquage : 3 720 kg (8 202 lb)
  • Capacité de charge sur le toit : 300 kg
  • Rouage intégral à prise constante
  • Système d’infodivertissement Pivi Pro avec écran tactile


POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
En Angleterre, Luc-Olivier vit l’expérience Land Rover à 110 %!

   
               
Tags associés: Véhicules électriques, Hybridation légère
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer