La Toyota Mirai sera disponible au Québec - Actualités

Salons

La Toyota Mirai sera disponible au Québec

La Toyota Mirai, fonctionnant à l'hydrogène, fera son entrée au Québec en cours d'année.

19 janvier 2018

Samuel Lessard

Le constructeur automobile Toyota, en collaboration avec le Gouvernement du Québec, a annoncé hier au Salon de l’Auto de Montréal que la Toyota Mirai sera disponible au Québec en cours d’année. La berline utilisant l’hydrogène comme carburant sera la toute première voiture de ce genre à être vendue au Québec.

Pour Toyota, la Mirai est une façon de répondre à la loi 104 ayant été mise en place l’année dernière. Cette loi vise à augmenter le nombre de véhicules électriques sur les routes de la province. À la fin de 2018, l’objectif est que les ventes de véhicules à zéro émission atteignent 3% des ventes totales de véhicules, ce qui représente un peu de plus de 14 000 unités si on tient compte des chiffres de ventes de 2017. En guise de comparaison, il s’est vendu un peu plus de 10 000 véhicules entièrement électriques au Québec en 2017 sur un total d’environ 480 000 véhicules.

« L’arrivée de la Mirai au Québec concorde parfaitement avec l’adoption en décembre dernier de la norme Véhicule zéro émission qui vise à augmenter substantiellement le nombre de voitures électriques sur les routes du Québec », a affirmé Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. 

Selon Toyota, la Mirai dispose de trois avantages clés en comparaison avec un véhicule électrique régulier. Le premier est l’autonomie, qui atteint plus de 500 km avec un plein. Ensuite, il y a l’avantage de la recharge, qui prend environ 5 minutes. Finalement, la Mirai est bien adaptée au temps froid tels qu’on les connaît au Québec puisque les performances ne sont pas affectées par la baisse du mercure.

Le Québec a profité de l’occasion pour annoncer son intention de créer d’autres stations de recharge pour les voitures à hydrogène notamment dans la région de Montréal et dans la région de Québec. Toutefois, l’échéancier et le coût de fabrication n’ont pas été précisés. Actuellement, la seule station de recharge pour véhicule à hydrogène du Québec se trouve à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

La Mirai est propulsée par une pile à combustible qui fait réagir l’hydrogène avec l’oxygène contenu dans l’air afin produire de l’électricité et de l’eau. L’électricité est utilisée pour propulser la voiture via un moteur électrique de 151 chevaux et 247 livres-pied de couple alors que l’eau est rejetée via un tuyau d’échappement.

La Mirai sera en vente cette année. Le prix de départ de la voiture n’a pas encore été annoncé. Pour le moment, la Mirai est disponible pour des essais sur route à l’occasion du Salon de l’Auto de Montréal.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer