La Mercedes-AMG A35 fait son entrée à Paris - Actualités

Salons

La Mercedes-AMG A35 fait son entrée à Paris

Le constructeur à l'étoile d'argent, via sa division AMG, a présenté sa nouvelle A35 à l'occasion du Salon de Paris cette semaine. Et tout indique qu'elle viendra au Canada... finalement!

Vincent Aubé

3 octobre 2018

Newspress

Voilà, c’est officiel : la division de performance AMG a enfin dévoilé sa plus petite voiture jamais conçue : la nouvelle A35 AMG. Elle est destinée à faire la chaude lutte aux Volkswagen Golf R et Honda Civic Type R de ce monde.

À LIRE AUSSI : Mercedes-AMG GT à 4 portes 2019 - Performante et utilitaire

Pour l’instant, Mercedes-Benz Canada refuse de confirmer l’arrivée de la voiture au pays, mais cette déclaration de JoAnne Caza, directrice des communications et relations publiques pour la division canadienne, est un bon indicatif de son arrivée prochaine.

« Tout ce qu’on peut confirmer en ce moment, c’est que l’A35 ne sera pas disponible pour l’année-modèle 2019 », a-t-elle déclaré dans un échange de courriels à quelques heures du dévoilement officiel de la compacte vitaminée.

Autrement dit, on peut s’attendre à voir apparaître cette Classe A plus aiguisée avant la fin de 2019 en tant que modèle 2020!

L’addition de cette livrée de 302 chevaux et 295 lb-pi de couple risque de connaître du succès chez nous, les super compactes de cette catégorie étant courues par les consommateurs qui ne veulent pas nécessairement d’une grosse cylindrée à roues arrière motrices. Le format des compactes à rouage intégral – à l’exception de la Honda Civic Type R, bien sûr – est idéal pour le marché canadien.

De toute manière, le constructeur à l’étoile d’argent commercialise déjà depuis quelques années la berline-coupé CLA 45 AMG, une voiture dotée d’une mécanique 4-cylindres turbo de 375 chevaux. D’ailleurs, il est permis d’espérer un niveau A45 AMG plus tard dans le cycle du modèle.

En plus d’ajouter un moteur 2,0-litres turbo, les ingénieurs AMG ont également travaillé à peaufiner la rigidité du châssis, la fermeté de la suspension, le système de freinage, sans oublier la boîte de vitesses à double embrayage.

Évidemment, la robe de la voiture respecte le traitement AMG, tout comme l’habitacle muni de ce volant plus agréable à prendre en main ou ces baquets enveloppants à la première rangée.

On ne peut pas encore officialiser son arrivée en sol canadien, mais c’est un peu comme si c’était fait!

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer