Buick ressuscite le nom Electra pour un concept de VUS électrique en Chine - Actualités

Salons

Buick ressuscite le nom Electra pour un concept de VUS électrique en Chine

Plus que jamais le nom Electra est à propos dans le monde de l’automobile. Buick ressuscite l’appellation pour un concept VUS électrique au Salon de Shanghai.

29 septembre 2020

Buick

Maintenant que Buick a fait un déni complet des berlines, la division aux trois boucliers se permet de récupérer de vieilles appellations de berlines/coupés/cabriolets pour les appliquer à des VUS, comme en témoigne le dévoilement du concept Electra au Salon de Shanghai.

L’Electra a beau ne plus être en production depuis près de trois décennies, le nom demeure fort dans l’histoire de Buick. Considérant sa connotation électrifiée, ce nom a plus que jamais sa place dans la gamme Buick. On profite de la présentation d’un autre concept sous la forme d’un utilitaire sport pour faire renaître l’Electra.

Non seulement s’agit-il d’un concept, mais cet étrange VUS met également la table pour l’avenir stylistique de Buick. On voit une évolution des lignes générales de la marque qui est résolument tournée vers l’avenir. Buick arrive même avec un nom pour cette nouvelle génération de design : « Potential Energy » ou en traduction libre, énergie potentielle. Bien que ce soit tout nouveau comme approche, on maintient certains traits qui sont propres à la marque comme les crochets en DEL intégrés aux phares.

 

Considérant la très grande popularité et le prestige associés à Buick en Chine, il n’est pas étonnant de découvrir que le concept Electra sort directement des ateliers de design de Buick en Chine. On doit donc ce regard neuf vers le futur au PATAC (Pan Asia Technical Automotive Center) situé également à Shanghai. Il faut souligner que les dessinateurs de l’Electra ont eu la main heureuse lors de la conception de ce véhicule à mi-chemin entre l’utilitaire et le multisegment.

Pour le spectacle, on propose des portières en élytre à ouverture inversée. Pour optimiser l’espace intérieur, les essieux sont repoussés le plus loin possible aux extrémités avec leurs roues de 23 pouces. Ajoutez à cela le fait que le véhicule soit construit sur une plateforme électrique et vous obtenez un habitacle ample et dégagé. Buick soutient même s’être inspirée d’une capsule temporelle pour la confection de l’habitacle. Dans cette lignée futuriste, Buick propose la reconnaissance faciale pour l’ouverture des portes.

En place, le tableau de bord adopte aussi une structure minimaliste. En fait, Buick cherche à créer un environnement spatial qui se manifeste par une instrumentation flottante et un volant rétractable. Même approche pour les quatre assises qui semblent déposées au-dessus du plancher. Pour faciliter la vie des occupants, GM propose une nouvelle génération de connectivité, l’eConnect, qui offrirait une expérience visuelle immersive avec un affichage tête haute très complet, notamment.

On en vient enfin à la justification du nom Electra sur ce VUS, sa motorisation électrique. Sans surprise, il adopte la nouvelle génération de plateforme électrifiée Ultium. Dans son cas, Buick lui assure une puissance prévue de 583 chevaux (435 kilowatts). Selon les estimations des ingénieurs, l’Electra aurait une autonomie d’environ 660 kilomètres sur une pleine charge. Grâce à l’apport d’un rouage intégral, l’entreprise soutient même qu’il peut boucler le 0 à 100 kilomètres/heure en 4,3 secondes seulement.

L’Electra semble très intéressant et pertinent. Nous verrons bien ce qu’il en restera s’il va en production. Une chose est certaine, on ne doit pas l’attendre avant quelques années. Et cela, s’il vient au Canada, car il n’est pas rare que la Chine ait droit à des modèles qui lui sont exclusifs.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Buick Envision 2020, les temps changent et Buick suit la vague

Tags associés: Véhicules électriques, VUS électrique, Autonomie, Batteries, EV
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer