Audi e-tron Sportback 2021, l’électrification tout en style - Actualités

Salons

Audi e-tron Sportback 2021, l’électrification tout en style

Audi a choisi Los Angeles pour lancer son deuxième VUS 100 % électrique, l’e-tron Sportback. Essentiellement, il s’agit de la version « coupé » du e-tron que l’on connaît.

Luc-Olivier Chamberland

20 novembre 2019

Pierre Michaud

La concrétisation du e-tron Sportback était une question de temps. Dès la présentation du e-tron régulier, Audi laissait sous-entendre qu’une deuxième variante verrait le jour avec une configuration technique similaire, mais un look distinct. Nous y voilà, l’e-tron se décline maintenant en deux styles de carrosseries : régulier et Sportback.

Audi est clairement sur une exceptionnelle lancée en matière de design automobile et l’e-tron Sportback en est la preuve. Plusieurs éléments de l’e-tron régulier ont été retravaillés pour plus de sportivité.

Les boucliers diffèrent, tout comme la ligne de toit, un élément essentiel de la configuration Sportback du constructeur allemand. D’ailleurs, cette configuration accorde au e-tron Sportback l’un des meilleurs coefficients de trainée de l’industrie à seulement 0,25. Encore plus important, ce taux de pénétration amélioré permet d’étirer l’autonomie d’environ 10 km, pour un total qui devrait tourner autour de 340 km selon le cycle EPA.

Les arches de roues et les différents éléments décoratifs qui parsèment la carrosserie viennent de série avec une peinture anthracite. Ceux qui voudront se distinguer pourront opter pour des garnitures grises ou encore de couleur agencée à la carrosserie.

Le spectacle se poursuit avec un aileron au sommet de la lunette de même qu’un diffuseur qui favorise l’écoulement de l’air sous le véhicule. De base, l’acheteur aura droit à des jantes de 19 pouces, mais diverses grandeurs, allant jusqu’à 22 pouces sur le modèle S-Line, sont offertes

Dans la cabine, il n’y a pas de changements, si ce n’est de la concession que l’on doit faire quant à l’espace cargo qui baisse à 1 655 litres. De plus, le e-tron Sportback maintient le coffre avant de 60 litres, comme sur la version régulière. Le dégagement pour la tête des passagers à l’arrière est aussi sacrifié d’environ 0,8 pouces en comparaison avec la version originelle.

Mécaniquement, Audi ne se pose pas de question : on reconduit intégralement la motorisation du e-tron. On parle d’une pile de 95 kWh, toujours intégrée à même le plancher. La vélocité ne fait pas défaut avec pas moins de 355 chevaux et 414 lb-pi de couple en mode normal, alors que le mode S fait grimper la puissance à 402 chevaux et 490 lb-pi de couple. Selon Audi, le e-tron Sportback peut boucler le 0-100 km/h en seulement 6,6 secondes, temps retranché d’un peu plus d’une seconde quand le mode S est sélectionné. Bien évidemment, le tout passe l’une ou l’autre des quatre roues par le rouage intégral quattro.

Une autre version, nommée 50, est également proposée en Europe. Elle dispose d’une batterie de 71 kWh et d’une puissance moteur moindre. On ne sait toutefois pas si elle traversera l’Atlantique pour être offerte en Amérique du Nord.

L’Audi e-tron Sportback arrivera en Europe au cours du printemps prochain. On ne sait toujours pas quand il sera disponible ici.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER

Présentation du Audi RS Q8, un VUS de 600 chevaux

Tags associés: Véhicules électriques, Auto électrique, VUS électrique, Autonomie, Rabais gouvernemental, Bornes de recharge, Circuit électrique, Recharge rapide, Batteries, EV

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer