Volkswagen pourrait devoir rappeler ses véhicules électriques et hybrides enfichables - Actualités

Rappels

Volkswagen pourrait devoir rappeler ses véhicules électriques et hybrides enfichables

Environ 124 000 véhicules seraient touchés par cet éventuel rappel.

L'équipe RPM

9 août 2018

Volkswagen

Le scandale « Dieselgate », a forcé le groupe Volkswagen à rappeler des milliers de véhicule dans le monde. L’entreprise allemande ne semble toutefois pas être au bout de ses peines. Selon le magazine d’affaires allemand, Wirtschaftswoche, elle s’apprêterait à rappeler des milliers de véhicules électriques et hybrides enfichables.

À LIRE AUSSI : L’ex-PDG de Volkswagen, Martin Winterkorn, pouirsuivi par les autorités américaines

Le 20 juillet dernier, des journalistes de Wirtschaftswoche ont découvert du cadmium dans les systèmes de rechargement des voitures électriques et hybrides enfichables de Volkswagen. Ils ont tout de suite informé les autorités allemandes de la situation. Le ministère du transport allemand enquêterait actuellement sur les véhicules en question.

Le cadmium est un métal cancérigène. Chaque véhicule électrique et hybride enfichable fautif de VW contiendrait 0,008 gramme de cadmium. La substance ne serait pas dangereuse pour les automobilistes, car elle a été bien isolée par le constructeur.

En revanche, le métal pourrait être nocif pour l’environnement, surtout au moment où le véhicule arrive à la fin de sa vie et se retrouve, par exemple, à la ferraille.

124 000 véhicules potentiellement touchés

Pour corriger ce problème, Volkswagen n’aurait d’autres choix que de procéder à un rappel. Selon les estimations de Wirtschaftswoche, environ 124 000 véhicules seraient touchés. Il y aurait des véhicules VW, comme les e-Golf, e-Up, Golf GTE et Passat GTE, mais aussi des modèles hybrides d’Audi et Porsche.

Volkswagen n’a pas encore indiqué si elle allait procéder à un rappel. Cependant, on sait déjà que les nouveaux véhicules qui sortent de ses usines de production ne contiennent plus de cadmium. L’entreprise allemande a, en effet, déjà trouvé un autre fournisseur capable de lui fournir un matériau comparable au cadmium, mais qui ne soit pas aussi dommageable pour l’environnement.

Par contre, ce changement de fournisseur aurait engendré des retards de production, alors que VW peine déjà à fournir à la demande dans ce créneau. Chez nous, les clients désirant se procurer une Volkswagen e-Golf, doivent attendre de 12 à 18 mois.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer