Treizième rappel pour la nouvelle génération du RAM 1500 - Actualités

Rappels

Treizième rappel pour la nouvelle génération du RAM 1500

La liste de rappels sur le RAM de nouvelle génération s’étire encore. Cette fois, c’est la programmation du système de retenue qui est en cause.

RAM

Une autre brique s’effondre sur RAM alors que le modèle de la gamme 1500 fait l’objet d’un 13e rappel. Comme c’est presque toujours le cas, il s’agit d’une déficience dans la programmation d’une composante. Dans le cas présent, ladite composante est vitale car elle détermine si le coussin gonflable doit se déployer ou non en cas d’impact.

Le rappel ne touche pas moins de 38 890 camionnettes RAM 1500 au Canada. L’actuelle génération est visée, c’est-à-dire les années modèles 2019 et 2020. Au sud de notre frontière, le rappel prend de l’ampleur avec tout près de 300 000 unités contre moins de 2 000 au Mexique.

À LIRE AUSSI : FCA rappelle 490 000 véhicules au Canada

« Une erreur interne dans le dispositif de retenue des occupants (ORC) pourrait désactiver le système de coussins gonflables. Si ce problème survient, les coussins gonflables ne se déploieront pas en cas d’accident », peut-on lire dans le rappel officiel émis par Transports Canada.

Toujours selon la communication officielle, les propriétaires devraient voir l’anomalie à même leur instrumentation. « En raison de ce problème, le voyant des coussins gonflables resterait allumé dans le groupe d’instruments », précise la notice, soulignant par le fait même que ce dysfonctionnement augmente les risques de blessures en cas d’impact.

Toutefois, même si le signal n’est pas visible, les camionnettes RAM 1500 sont rappelées pour un remplacement du module ou une reprogrammation. Le constructeur contactera les propriétaires concernés par la poste. « Les propriétaires touchés devront amener leur véhicule chez un concessionnaire afin de faire inspecter le dispositif de retenue des occupants. Si des codes d’anomalie sont présents, l’ORC devra être remplacé. S’il n’y a aucun code d’anomalie, le logiciel de l’ORC devra être mis à jour », a ajouté Transports Canada en ce qui a trait aux mesures correctives.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER :

   
               

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer