Risque d’incendie : la Chevrolet Bolt sous enquête - Actualités

Rappels

Risque d’incendie : la Chevrolet Bolt sous enquête

Après avoir démontré une très grande fiabilité, la Chevrolet Bolt fait à son tour l’objet d’une enquête de la NHTSA pour un risque d’incendie.

15 octobre 2020

Chevrolet

Clairement, l’électrification passe un mauvais quart d’heure. Après le rappel du Hyundai Kona EV et le retard dans la production du Ford Escape PHEV, c’est maintenant la Chevrolet Bolt qui est sous enquête pour un risque d’incendie.

Jusqu’à maintenant, la Chevrolet Bolt était considérée comme la référence en matière de fiabilité dans le segment des véhicules électriques. Sur le marché depuis 2017, elle avait fait ses preuves et avait connu très peu de problèmes. Malheureusement, la Bolt est actuellement sous enquête par la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) parce que les systèmes de batterie de trois véhicules ont connu un problème de combustion.

La NHTSA, par l’entremise de sa division ODI (Office of Defects Investigation), aurait été sensibilisée au fait que de la fumée se serait échappée de l’endroit où se trouve la batterie, et plus particulièrement sous le siège arrière. Les Bolt visées sont des véhicules des années 2018 et 2019. La NHTSA est également au courant qu’un modèle 2017 a connu une situation similaire. Malgré le risque évident d’incendie, pour l’instant, dans les quatre cas, la combustion n’a fait des dommages que dans la section où se trouve la batterie.

 

Il importe de savoir qu’il n’y a toujours pas de rappel officiel de la part des organisations gouvernementales, que ce soit la NHTSA ou Transport Canada. On précise qu’une enquête est en cours. Les enquêteurs devront déterminer quels composants représentent un risque, et s’il y a une ou des corrections à apporter à la Chevrolet Bolt. Pour l’instant, la NHTSA surveille les quelque 77 842 exemplaires sur le territoire étasunien. Considérant la situation, bien que nous n’en ayons pas la confirmation, il est fort possible que Transport Canada garde un œil sur la situation et suive la recommandation faite par la NHTSA, s’il y a bel et bien un problème.

GM participe activement à l’enquête et offre sa pleine collaboration. S’il y a un rappel au Canada, c’est le Québec qui sera particulièrement touché puisqu’on y trouve près de 70 % des Chevrolet Bolt vendues au Canada. Bien évidemment, nous allons suivre les développements dans cette histoire et vous tenir informé.   

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Chevrolet Bolt EV ou Toyota Prius Prime?

Tags associés: Véhicules électriques, Voitures électriques, Auto électrique, Autonomie, Rabais gouvernemental, Bornes de recharge, Circuit électrique, Recharge rapide, Batteries, EV
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer