Rappel pour le nouveau Toyota Highlander 2020 - Actualités

Rappels

Rappel pour le nouveau Toyota Highlander 2020

Même s’il est reconnu pour sa grande fiabilité, le Toyota Highlander n’est pas parfait comme en témoigne le rappel qui touche sa nouvelle génération 2020. Le moteur pourrait s’éteindre alors que le véhicule est en mouvement.

Toyota

La nouvelle génération 2020 du Toyota Highlander est touchée par un rappel en raison d’un problème de programmation du système Arrêt/Démarrage. Ce dernier pourrait mettre le moteur à l’arrêt alors même que le véhicule est en mouvement. 

La quatrième génération du Toyota Highlander est encore récente , mais fait déjà l’objet d’un premier rappel. Après huit incidents, Toyota, le NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) et Transport Canada demandent le retour des Highlander 2020 en concession pour une mise à jour de la programmation du système Arrêt/Démarrage. Il semblerait que le moteur pourrait se mettre à l’arrêt même si le Highlander est en mouvement. On comprend qu’advenant cette situation la sécurité des occupants est mise en danger.

Généralement, ce système se met en fonction lorsque le véhicule est immobilisé, à un feu rouge par exemple. Cet accessoire sert à limiter la consommation de carburant en mettant le moteur à l’arrêt quand il n’est pas nécessaire. Fort heureusement, en considérant les circonstances internationales actuelles, le système peut être éteint par une commande manuelle au démarrage du véhicule. Les propriétaires peuvent donc toujours utiliser leur Highlander en toute sécurité. De cette manière, il est certain qu’il ne se mettra pas en fonction alors que le Highlander est en déplacement.   

 

 

Selon les informations rendues publiques par différentes agences, quelque 38 000 unités sont touchées. De ce nombre, on en compte 3 960 au Canada. Toyota confirme que le système inclus dans le Highlander 2020 n’est pas utilisé dans d’autres produits des gammes Toyota ou Lexus. Le règlement de la situation sera relativement facile à faire en concession. Les techniciens devront simplement faire une programmation d’une mise à jour de l’unité de contrôle de la composante.

Voici le rappel officiel présenté par Transport Canada :   

Problème : Sur certains véhicules, le système de démarrage et d’arrêt du moteur pourrait ne pas fonctionner correctement et provoquer le calage du moteur pendant la conduite. Si cela se produisait, un carillon d’avertissement retentirait et plusieurs témoins lumineux s’allumeraient pour indiquer au conducteur que le moteur s’est arrêté.

Risques pour la sécurité : Une perte soudaine de puissance du moteur pourrait augmenter les risques de collision.

Mesures correctives : Toyota doit aviser les propriétaires par la poste et leur demander d’amener leur véhicule chez un concessionnaire pour faire mettre à jour le module de commande du moteur (ECU).

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Capsule « Voiture d'occasion » : Toyota Highlander 2017

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer