Rappel : Laver son Honda Ridgeline augmente les risques d’incendie dans certains cas - Actualités

Rappels

Rappel : Laver son Honda Ridgeline augmente les risques d’incendie dans certains cas

La camionnette vient d’être rappelée aux États-Unis.

L'équipe RPM

15 février 2019

Honda

Aucun véhicule ni aucune marque n’est à l’abri des campagnes de rappel. Même les marques et les modèles les plus fiables peuvent faire l’objet d’un rappel. Prenez l’exemple du Honda Ridgeline, une camionnette qui a pourtant reçu plusieurs récompenses dans les dernières années. Elle vient d’être rappelée à cause de problèmes de… lavage.

 À LIRE AUSSI : Le Honda Ridgeline est-il aussi fiable qu’on le dit?

Dans quelques semaines, Honda avisera les propriétaires de 106 683 Ridgeline aux États-Unis que leur véhicule fait l’objet d’un rappel. La raison est plutôt inusitée. Selon la NHTSA, les acides contenus dans certains savons pour automobiles et autres détergents peuvent corroder la pompe à carburant de la camionnette. Ultimement, une fissure peut survenir, ce qui entraine une augmentation des risques d’incendie.

Les véhicules concernés sont les Honda Ridgeline les plus récents, soit ceux des années modèles 2017, 2018 et 2019. Chaque véhicule visé par ce rappel sera inspecté par un concessionnaire du fabricant japonais. Si aucun signe de dommage n’est observé, un couvercle sera installé pour prévenir la corrosion. Si c’est plutôt la pompe à carburant qui est endommagée, elle sera remplacée et un couvercle sera installé. Par contre, Honda estime que peu de camionnettes auront besoin de nouvelles pompes.

Les propriétaires recevront une lettre de Honda à partir du 7 mars prochain.

On ne sait pas encore si les véhicules vendus au Canada sont touchés par cette nouvelle campagne de rappel. Pour le moment, Honda ne déconseille pas aux propriétaires des véhicules concernés de les conduire ou de les laver.

 

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer