Rappel des Hyundai Ioniq électrique en raison d’un risque d’accélération soudaine - Actualités

Rappels

Rappel des Hyundai Ioniq électrique en raison d’un risque d’accélération soudaine

Hyundai est contrainte de procéder au rappel de 3 236 exemplaires de l’Ioniq électrique en raison d’un problème de programmation qui pourrait causer une accélération soudaine.

23 décembre 2021

Une erreur de programmation serait la cause du rappel concernant un risque d’accélération soudaine sur les Hyundai Ioniq électrique des années modèles 2017 à 2019.

Hyundai Canada procède au rappel de 3 236 exemplaires de l’Ioniq électrique construite entre le 21 janvier 2016 et le 24 juin 2019. On couvre donc les années modèles 2017 à 2019. Selon le constructeur et Transport Canada, le véhicule pourrait avoir un problème de programmation de l’unité de commande (ECU). Cette dernière à son tour pourrait occasionner une accélération soudaine à la suite d’une séquence d’actions précises de la part du conducteur. 

Hyundai Ioniq electric 2017-2019

Le « fail-safe »

Bien que la situation soit importante, elle ne peut se produire que dans de rares situations où le mode de sécurité intégrée (fail-safe) est en action. À ce moment, le signal lumineux EV Ready clignotera, et une accélération pourrait se produire même en relâchant l’accélérateur. Une séquence précise doit être suivie pour que cela se produise : l’accélérateur est rapidement enclenché au moment de l’apparition de « fail-safe », une pression d’accélération à 100 % est appliquée et en troisième lieu, l’accélérateur est rapidement relâché. Considérant qu’il s’agit là d’une séquence de conduite inhabituelle, il est peu probable que qui que ce soit vive le problème. 

 

 

Hyundai Ioniq electric 2017-2019

Juin 2021

Hyundai a dû faire d’intenses recherches pour découvrir dans quelle séquence il était possible de reproduire la situation où l’accélération soudaine se produit. Le constructeur a été avisé du problème pour la première fois en juin 2021. Fort heureusement pour les quelques personnes qui ont expérimenté le problème, la direction et le système de freinage demeurent pleinement en fonction. Pour le moment, on ne rapporte ni accident ni blessé en lien avec ce rappel. Hyundai communiquera avec les propriétaires de Ioniq électriques de 2017 à 2019 sous peu afin qu’ils prennent un rendez-vous pour la reprogrammation de l’unité de commande et l’ajout d’un câblage de sécurité supplémentaire. Le tout sera évidemment sans frais pour les clients.

Hyundai Ioniq electric 2017-2019

Voici les détails du rappel numéro R0205 :

Problème : Certains modèles de véhicule électrique Ioniq pourraient continuer d’accélérer après le relâchement de la pédale d’accélérateur.


Remarque
: ce problème ne peut survenir que dans des conditions particulières, après l’activation du mode de « sécurité intégrée » (fail-safe) du véhicule.

Risques pour la sécurité
: Un véhicule qui continue d’accélérer après le relâchement de la pédale d’accélérateur pourrait poser un risque d’accident.

Mesures correctives : Hyundai signalera le problème aux propriétaires par courrier et leur demandera d’amener leur véhicule chez un concessionnaire, afin qu’on y actualise le logiciel de l’unité de commande de puissance électrique (Electric Power Control Unit - EPCU) et qu’on y installe un câblage de mise à la masse supplémentaire entre l’ensemble de moteur/engrenage d’entraînement et le châssis.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Capsule « Voiture d'occasion » : Hyundai Ioniq Electric 2017

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer