La NHTSA enquête sur des incendies survenus à bord de modèles Hyundai et Kia - Actualités

Rappels

La NHTSA enquête sur des incendies survenus à bord de modèles Hyundai et Kia

L’organisme américain enquête actuellement sur 120 plaintes d’incendies survenus à bord de véhicules de marques Hyundai et Kia, issus des années-modèles 2011 à 2014.

Vincent Aubé

4 septembre 2018

Hyundai

L’organisme américain NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) enquête actuellement sur au moins 120 incendies et 229 plaintes d’odeurs de brûlé, de fils fondus et de fumée. Ceux-ci proviennent tous de véhicules issus des constructeurs Hyundai et Kia.

À LIRE AUSSI : L’administration Trump part en guerre contre la Californie

L’enquête vise les berlines Kia Optima et Hyundai Sonata, en plus des utilitaires Kia Sorento et Hyundai Santa Fe. Voici d’ailleurs la liste précise des véhicules identifiés par cette enquête :

Hyundai Santa Fe 2011-2014 (l’équivalent de notre Santa Fe XL)
Hyundai Santa Fe Sport 2013-2014
Hyundai Sonata 2011-2014
Hyundai Sonata Hybride 2011-2014
Kia Optima 2011-2014
Kia Optima Hybride 2011-2014
Kia Sorento 2011-2014

Les premiers constats au sujet de ces incendies seraient reliés aux troubles de moteurs déjà répertoriés par deux massives campagnes de rappels lancées plus tôt en 2017. Rappelons que Hyundai a déjà rappelé plus d’un million de véhicules équipés des moteurs 4-cylindres de 2,0 et 2,4-litres. Dans le cas de Kia, le rappel de plus de 618 000 véhicules concernait également ce problème relié à des débris métalliques qui sont demeurés à l’intérieur des blocs, ce qui causerait une usure prématurée des paliers et coussinets.

Les enquêteurs de la NHTSA cherchent maintenant à savoir si ces deux rappels majeurs sont reliés aux nombreuses plaintes d’incendies et de composantes brûlées ou fondues formulées par les propriétaires de ces véhicules.

Du côté de Transports Canada, aucun rappel n’a été émis pour le moment.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer