Ford Explorer : attention, sièges coupants - Actualités

Rappels

Ford Explorer : attention, sièges coupants

Le Ford Explorer fait l’objet d’un énième rappel après avoir blessé plus de 300 personnes. On parle de 23 380 unités au Canada.

Luc-Olivier Chamberland

18 septembre 2019

Ford

La liste de rappels sur le Ford Explorer s’allonge encore. Cette fois, ce n’est pas un problème de motorisation ou d’électronique qui en est la cause, mais bien de conception des sièges. Les usagers pourraient se couper sur la structure.

Il y a des rappels plus étonnants que d’autres et Ford se surpasse une fois de plus avec son dernier en lice sur l’Explorer. On apprend que la structure des sièges peut présenter des surfaces coupantes et blesser les usagers. Le risque se manifeste lorsque quelqu’un échappe un objet entre la console centrale et le siège à commande électrique. En y glissant la main pour récupérer ledit objet, il est possible de se blesser.

À LIRE AUSSI :
Collection de rappels chez Ford : 1,3 million d’unités touchées
Des passagers du Ford Explorer tombent malades

Ford, qui a émis le rappel en conjonction avec la NHTSA et Transports Canada, est évidemment conscient de la situation :

« Les consommateurs pourraient entrer en contact avec une partie coupante s’ils essaient de rejoindre l’espace entre la console centrale et les sièges avant à commande électrique, ce qui représente un risque de blessure. »

Étonnamment, c’est uniquement l’année modèle 2017 qui est ciblée pour le moment. En Amérique du Nord, il y a 23 380 unités au Canada, 3 045 au Mexique et 311 907 aux États-Unis. Au total, pas moins de 338 332 Explorer 2017 sont concernés.

Il faut souligner que ces véhicules ont tous été assemblés à l’usine de Chicago entre le 13 février 2016 et le 25 octobre 2017. À ce jour, Ford ne relève pas moins de 311 cas où des individus ont subi une blessure, plus ou moins grave.

Ford réglera la situation en installant une bande adhésive protectrice sur la structure intérieure. Malgré l’ajustement, le constructeur recommande d’éviter tout contact avec la structure de l’assise. Les propriétaires concernés seront avisés dans les prochaines semaines afin de se présenter en concession pour l’installation du ruban adhésif de protection.

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER :
Luc-Olivier nous présente un Ford Explorer 2014.

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer