Deuxième rappel de Mazda3 2019 - Actualités

Rappels

Deuxième rappel de Mazda3 2019

Le constructeur japonais Mazda est contraint de rappeler la nouvelle Mazda3. Un problème de conception pourrait entraîner la perte des roues.

Luc-Olivier Chamberland

4 juillet 2019

Mazda

Un rappel n’est jamais une bonne nouvelle, surtout lorsque les problèmes détectés menacent la sécurité des occupants et des personnes environnant le véhicule. Dans le cas de la Mazda3 2019, elle pourrait tout simplement perdre une ou des roues.

La Mazda3 2019 obtient déjà son deuxième rappel en carrière. Le premier relevait un problème d’allumage du détecteur de passager avant; une situation qui se gère assez facilement, d’autant plus que la voiture demeure fonctionnelle. Dans le cas du rappel annoncé cette semaine, disons que l’histoire est un peu plus grave. La Mazda3 2019, berline ou à hayon, peut tout simplement perdre l’une ou l’autre de ses roues.

Mazda confirme le rappel communiqué par Transports Canada. L’entreprise nippone soutient qu’une erreur s’est glissée dans le procédé de fabrication : les écrous de roue pourraient ne pas être suffisamment serrés et dans le cas échéant, continueraient de se relâcher jusqu’à ce que la roue se détache complétement.

Rappel annoncé par Transports Canada : « Sur certains véhicules, les écrous de roue peuvent ne pas être serrés correctement en raison d’un problème de fabrication. »

Risques pour la sécurité : Tel qu’expliqué par Transports Canada, la séparation d’une roue augmente considérablement les risques d’accident, et peut de surcroît heurter une autre personne, ou impliquer un autre véhicule.

Mesures correctives mentionnées dans le communiqué : « Le constructeur doit aviser les propriétaires par la poste et leur demander d’amener leur voiture chez un concessionnaire pour faire resserrer les écrous des roues avant et arrière selon les spécifications appropriées. »

Au Canada, le rappel ne touche pas moins de 13 108 unités de l’une ou l’autre des versions de la Mazda3 2019, toutes construites entre le 25 septembre 2018 et le 19 avril 2019. Fort heureusement, Mazda soutient n’avoir reçu aucune plainte formelle ou rapport d’incident en relation avec cette problématique.

À LIRE AUSSI : Rappel de Mazda3 pour des troubles d'essuie-glaces

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER : 

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer