Chevrolet Bolt EV 2017-2019 : correctif pour risque d’incendie trouvé - Actualités

Rappels

Chevrolet Bolt EV 2017-2019 : correctif pour risque d’incendie trouvé

Près de six mois après avoir limité la charge de la batterie à 90%, Chevrolet annonce qu’elle a trouvé la solution pour régler le problème.

3 mai 2021

Chevrolet

Les incendies de véhicules électriques ont suscité la crainte chez certains consommateurs, d’autant plus qu’un incident s’est produit directement au Québec en 2019. La plus récente voiture touchée a été la Chevrolet Bolt EV, dont GM a réduit la capacité de charge à 90 % en novembre dernier pour limiter le risque d’incendie. Le constructeur vient cependant d’annoncer qu’il aurait trouvé la solution.

L’histoire avait fait jaser : au moment où la Chevrolet Bolt EV était considérée comme l’une des voitures électriques les plus fiables du marché, la réputation de certaines d'unités de 2017 à 2019 a été plombée par quelques incendies survenus aux États-Unis. Cet incidnet survenait alors que la voiture était en état de charge complète, branchée ou non.

Chevrolet Bolt EV 2018

GM, poussée par le National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), avait réagi en novembre dernier en initiant un rappel qui limitait la recharge à 90 %, minimisant le risque d’incendie, le temps qu’un remède soit trouvé.

 

 

Cette solution vient d’être annoncée. GM vérifiera d’abord, avec un système de diagnostic développé à l’interne, les batteries problématiques afin d’identifier les modules de batterie à risque qui doivent être remplacés – s’il y a lieu. Le constructeur installera également un dispositif de diagnostic embarqué dont le but est de déceler un éventuel changement dans la performance de la batterie qui pourrait occasionner un problème.

Chevrolet Bolt EV 2018

Une fois cette procédure complétée, la limite de charge à 90 % sera enlevée, permettant ainsi à l’utilisateur de retrouver la pleine autonomie à laquelle il s’attend de sa voiture.

Chevrolet Bolt EV 2018

Les Bolt EV 2019 seront les premières à être visées par le remède; elles peuvent déjà être corrigées, du moins aux États-Unis. Pour les véhicules de 2017 ou 2018, le correctif pourra être installé d’ici la fin mai. Finalement, le dispositif de diagnostic embarqué sera disponible ultérieurement pour les autres consommateurs dont la voiture n’est pas incluse dans le rappel, et sera installé d’office dans les Bolt EV et Bolt EUV 2022.

Chevrolet Bolt EV 2018

Au Canada, 7 983 unités seront rappelées. Les dates précises où les correctifs seront proposés aux Canadiens ne sont pas encore connues. Les consommateurs touchés seront notifiés par la poste.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Le bilan de la Chevrolet Bolt EV 2021

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer