Trois rappels chez Ford, les F-150, Super Duty et Lincoln MKX touchés - Actualités

Rappels

Trois rappels chez Ford, les F-150, Super Duty et Lincoln MKX touchés

Ford procède à trois rappels distincts dans trois de ses gammes, dont celle du populaire F-150. L’assemblage et la programmation sont en cause.

Luc-Olivier Chamberland

18 novembre 2019

Histoire de diluer l’importance de ses rappels, Ford procède souvent en annonçant plusieurs rappels d’un seul coup, l’impact médiatique est moindre, mais non moins crucial pour les consommateurs concernés.

Le premier du trio touche le F-150 produit du 15 juillet au 1er octobre 2019 à l’usine du Kansas puis ceux de Dearborn au Michigan assemblés du 24 juin au 1er octobre. Au total, pour le Canada, on parle de quelque 30 073 unités du F-150. Selon le rappel, ces véhicules ont une problématique au niveau de l’assemblage de la borne positive de la batterie. « La fixation positive de la borne de la batterie peut ne pas être sécurisée en raison de la colle de l’œillet de câblage sur la surface du contact de joint de borne du capteur de surveillance de la batterie. » Conséquemment, le moteur pour perdre son alimentation électrique, ce qui pourrait l’éteindre de même que le fonctionnement du système de freinage et de la direction. De plus, un risque de court-circuit est sur la liste (improbable) des problèmes. Dans ce cas, un risque d’incendie s’ajoute à la liste des effets négatifs.

Le numéro de cette sombre liste touche les grands frères du F-150, la série Super Duty. Dans ce cas, 14 079 unités se retrouvent en territoire canadien. On vise uniquement les véhicules équipés de projecteurs aux DEL qui ne répondent pas aux normes de sécurité. La programmation du module de contrôle est en cause. Ces Super Duty ont tous été assemblés au Kansas entre le 1er mai 2017 et le 13 juillet 2018 de même qu’entre le 5 mars 2018 et le 8 octobre 2019.

Finalement, on complète le trio avec le Lincoln MKX construit à Oakville en Ontario. Pas moins de 5 253 unités circulent potentiellement au Canada avec un problème d’assemblage au niveau des faisceaux de câble de la batterie qui n’auraient pas suffisamment de dégagement. Advenant cette situation, ils pourraient entrer en contact avec l’isolation d’une composante de la transmission. Encore une fois, un risque d’incendie est à considérer. Il importe de noter que l’on vise uniquement des Lincoln MKX équipés du V6 de 3,7 litres.

Tous les propriétaires seront avisés dans les prochains jours ou semaines pour que le rappel sans frais soit exécuté. D’un point de vue plus éditorialiste, il serait temps que Ford s’attarde davantage à la qualité de l’assemblage de ses véhicules. On compte de plus en plus d’exemples de problème à la sortie des usines du constructeur un peu partout en Amérique du Nord. Venant d’une entreprise de plus de 100 ans, c’est à la fois incompréhensible et inacceptable.

Plus sur le sujet: Tous les rappels

POURRAIT VOUS INTÉRESSER:

VIDÉO : 1908 : le Ford Model T est le premier véhicule accessible au grand public

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer