Voiture électrique mort-née de Dyson : enfin les détails - Actualités

Nouvelles

Voiture électrique mort-née de Dyson : enfin les détails

Le constructeur d’aspirateur Dyson a mis la hache dans son projet de voiture électrique après y avoir investi près de 630 millions de dollars.

5 juin 2020

Dyson

Dyson, reconnu mondialement comme étant un fabricant d’aspirateurs et d’autres petits électroménagers, s’intéresse depuis longtemps à la fabrication d’un véhicule électrique. Le projet a néanmoins été abandonné il y a quelques temps pour cause de non-viabilité. Or, malgré tout, Dyson a dévoilé le design complet et les caractéristiques techniques de ce que devait être son premier VUS, même s’il ne verra jamais le jour.

L’idée derrière le développement de ce véhicule électrique est née de James Dyson, fondateur de l’entreprise, qui voulait proposer un véhicule différent en matière d’apparence et de caractéristiques, mais qui serait respectueux de la planète.

Répondant au nom de code N526, ce VUS s’est révèle être on ne peut plus « Dyson » dans son approche de style. Des lignes simples mais élégantes, des traits de design forts – comme les arches de roue proéminentes – et une cabine avancée qui mise sur des caractéristiques fonctionnelles et utiles pour améliorer l’efficacité sont à noter.

James Dyson devant le prototype de VUS électrique de Dyson

À bord, les appareils Dyson laissent également leur marque. On le remarque notamment avec la console centrale dont l’extrémité frontale circulaire semble tirée directement d’un ventilateur de la marque. Pour le reste, le design général est on ne peut plus épuré avec un seul écran au centre de la planche de bord et un volant simple, mais qui comprend plusieurs boutons.

 



Ce VUS 7 passagers devait être d’une dimension comparable à celle d’un VUS intermédiaire comme un Honda Pilot ou un Toyota Highlander. Comme la plupart des véhicules électriques, il devait reposer sur une plateforme qui comprend l’essentiel des composantes mécaniques et sur laquelle on peut déposer différents types de carrosserie.

Prototype de VUS électrique de Dyson

Mécanique entièrement Dyson

Même si aucune pièce n’a été empruntée à un autre constructeur automobile, la configuration mécanique est identique à celle utilisée pour les autres voitures électriques : un moteur électrique Dyson à l’avant et un autre à l’arrière, ce qui fait un véhicule à rouage intégral, et une batterie de capacité variable dans un châssis d’aluminium placée dans le plancher entre les deux trains.

Prototype de VUS électrique de Dyson

La puissance totale était estimée à 536 chevaux et le couple à 479 lb-pi, ce qui devait donner une accélération de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes et une vitesse de pointe de 201 km/h. Bien que ces données de performances ne surprennent personne, l’autonomie prévue par Dyson était de 965 km, ce qui surpasse tous les véhicules électriques offerts sur le marché actuellement.

Prototype de VUS électrique de Dyson

Non-économiquement viable

L'investissement prévu de 3,15 milliards de dollars américains de la part de l’entreprise s'est arrêté au montant de 630 millions de dollars américains, fourni directement par James Dyson. Malgré cet investissement colossal, le projet a été abandonné car jugé non viable économiquement.

Prototype de VUS électrique de Dyson

Selon les estimations de l’entreprise, chaque VUS Dyson aurait dû se vendre 190 000 $ américains pour être rentable, ce qui ne fait absolument aucun sens en comparaison avec les autres VUS électriques vendus par d’autres grandes marques bien établies.

James Dyson

James Dyson estime néanmoins avoir beaucoup appris de cette incursion dans le monde automobile; ces apprentissages pourraient d’ailleurs se retrouver dans la conception de futurs produits domestiques.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Des véhicules récréatifs... électriques?

Tags associés: Véhicules électriques, VUS électrique, EV

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer