Voici les pires routes du Québec en 2021 - Actualités

Nouvelles

Voici les pires routes du Québec en 2021

Pour une sixième année, le CAA dévoile les pires routes du Québec en 2021.

9 juin 2021

CAA Québec

Pour une sixième année, et après une pause d’un an en raison de la pandémie, CAA Québec a effectué un sondage auprès des citoyens afin de déterminer son palmarès des pires routes au Québec. Les résultats de 2021 sont sortis le 5 juin dernier. Vous serez étonné d’apprendre que, pour la première fois, la palme ne revient pas à une route située à Montréal.

C’est un fait, une récente étude de l’organisme a démontré que le Québec a le plus grand nombre de routes en mauvais état au pays. Alors que le coût annuel moyen des routes en mauvais état par véhicule au Canada se situe à 126 $ par année, ce montant grimpe à 258 $ au Québec, loin devant l’Île-du-Prince-Édouard qui occupe a seconde position avec 164 $. Le plus bas coût se situe en Alberta avec un coût de 64 $ par véhicule.

Du 20 avril au 17 mai dernier, les Québécois ont pu s’exprimer et voter en ligne afin de déterminer les routes dans le plus mauvais état au Québec. On apprend que la pire route n’est pas à Montréal, c’est le Chemin de la Grande-Ligne, à Carignan, qui remporte la palme des pires routes du Québec en 2021.   

Voici le top 10 de pires routes du Québec 2021 :

- Chemin de la Grande-Ligne/Carignan (Montérégie)

- Ferry Ramp/Matane (Bas-Saint-Laurent)

- Chemin du 3e-Rang-du-Bic/Rimouski (Bas-Saint-Laurent)

- Rue Main/Hudson (Montérégie)

- Rue Seigneuriale/Québec (Capitale-Nationale)

- Chemin du Lac-Héroux/Saint-Boniface (Mauricie)

- Boulevard de l’Ormière/Québec (Capitale-Nationale)

- Boulevard Jean-Talon Ouest/Québec (Capitale-Nationale)

- Route 257/Scotstown (Estrie)

- Avenue Taniata/Lévis (Chaudière-Appalaches)

 


Un impact sur les propriétaires de véhicules

L’état des routes au Québec a surtout un impact financier pour les propriétaires de véhicules, qu’ils soient à essence ou électriques.

« Outre les 1,4 milliard de dollars en dépenses additionnelles que les automobilistes québécois assument annuellement pour leur véhicule en raison du piètre état des routes, ce sont tous les usagers, les automobilistes, les cyclistes ou les piétons qui profitent des chaussées en bon état. Au-delà du confort et de la qualité de roulement, c’est la sécurité de tous qui s’améliore avec des routes bien entretenues », précise Sophie Gagnon, vice-présidente, Affaires publiques et Sécurité routière.

Selon Sophie Gagnon, « Les pires routes, ça marche. Nous soumettons toujours les résultats aux autorités concernées, et les routes, pour la plupart, qui ont figuré au palmarès des années précédentes ont bénéficié d’investissements à court ou à moyen terme. »

Au total, 2818 votes ont été comptabilisés afin d’établir le palmarès final pour Les pires routes 2021, un taux de participation plus bas que par le passé. Vous pouvez également consulter la liste des pires routes par région.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Les routes les plus dangereuses au monde

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer