Une camionnette Volkswagen en sol nord-américain, c’est possible - Actualités

Nouvelles

Une camionnette Volkswagen en sol nord-américain, c’est possible

À l’occasion du Salon international de l’auto de New York, Volkswagen sonde le terrain auprès de la clientèle avec le concept Tarok.

Samuel Lessard

19 avril 2019

Volkswagen

Plusieurs d’entre vous ont montré un grand intérêt envers l’Amarok, un camion que mes collègues ont eu l’occasion de tester l’an dernier et que Volkswagen offre sur certains marchés. Or, Volkswagen semble de plus en plus sérieux à l’idée d’en produire un pour le marché nord-américain, et il serait offert à prix compétitif.

À LIRE AUSSI : Volkswagen présente le concept Tarok, une camionnette de petite taille

C’est du moins ce qu’a avancé le PDG de Volkswagen Amérique, Scott Keough, à l’occasion d’une entrevue octroyée à nos homologues de Carscoops et Autoblog.

« Nous pourrions arriver avec une stratégie de prix très très logique. Je pense qu’il serait possible de mettre sur le marché un véhicule de ce genre pour environ 25 000 $ US, avec un bon moteur et de bonnes caractéristiques », a-t-il affirmé.

Ce prix serait parmi un des plus bas dans la catégorie, ce qui laisse à penser que Volkswagen ciblerait peut-être davantage les versions d’entrée de gamme de la concurrence plutôt que les versions tout équipées.

Pas question toutefois que cette éventuelle camionnette nord-américaine soit issue de la récente collaboration entre Volkswagen et Ford. Keough a statué qu’il préfèrerait qu’elle emprunte une configuration différente de celle du Ford Ranger, nouvellement arrivé sur notre marché. Serait privilégiée une approche plus axée sur le « style de vie », que sur les travaux lourds.

Le concept Tarok présenté au Salon international de l’auto de New York – mais dévoilé l’an dernier au Salon de l’auto de Sao Paulo – est une preuve concrète de l’orientation que souhaiterait prendre l’entreprise allemande sur notre marché. Ce camion de taille intermédiaire se compare aux populaires Toyota Tacoma et Chevrolet Colodaro en matière de format, mais repose plutôt sur la plateforme modulaire MQB, utilisée entre autres pour la Volkswagen Golf. Il ne s’agit donc pas d’un châssis indépendant mais d’une architecture monocoque plus proche de la voiture que du camion, s’adressant à ceux qui n’ont pas réellement besoin des fortes capacités d’un camion pleine grandeur.

La caisse du Tarok, malgré sa faible largeur, propose une caractéristique pour le moins unique : une cloison rabattable entre la caisse et l’habitacle. Elle permet de transporter des objets un peu plus longs, un peu à la manière de la cloison mid-gate de l’ancien Chevrolet Avalanche.

Sous le capot, le concept Tarok n’a qu’un moteur turbocompressé à quatre cylindres 1,4 litre de 147 chevaux, mais Keough n’a pas hésité à affirmer qu’une camionnette Volkswagen de ce genre pourrait facilement recevoir d’autres moteurs dont la puissance pourrait monter jusqu’à 250 ou 300 chevaux. « Je crois que la plateforme pourrait l’accepter. Les possibilités [de moteur] sont là », a ajouté M. Keough à ce sujet.

Aucun délai de production ou de mise en marché n’a été spécifié par Volkswagen pour notre marché. Toutefois, la version de production du Tarok devrait être offerte au Brésil sous peu.

AVEZ-VOUS VU NOTRE ÉMISSION RPM+ TOURNÉE EN EUROPE? 

À leur sortie de l'usine VW de Wolfsburg, Pierre et Luc-Olivier en ont profité pour essayer l'Amarok sur les magnifiques routes de la Haute-Savoie (voir le dernier segment).  

   
               

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer