Une bonne mise à jour pour la gamme MINI 2022 - Actualités

Nouvelles

Une bonne mise à jour pour la gamme MINI 2022

Les MINI 3-portes, 5-portes, cabriolets et SE reçoivent plusieurs changements stylistiques pour 2022.

26 janvier 2021

MINI

Il n’est pas facile de redessiner une icône comme la MINI Cooper. C’est toutefois le défi que le styliste Oliver Heilmer a choisi de relever lorsqu’on lui a demandé de mettre à jour toute la gamme pour 2022. L’équipe de RPM s’est entretenue avec lui, et il nous explique le pourquoi des changements qu’il a apportés à l’apparence de la MINI.

Ce qui change, c’est l’apparence du véhicule, son habitacle et l’offre des déclinaisons. Plusieurs composants, comme les phares à DEL ou les feux arrière avec le motif du drapeau anglais, qu’on ne retrouvait que du côté des déclinaisons plus huppées, viennent désormais de série. De nouvelles couleurs et de nouvelles jantes sont également de la partie.

M. Heilmer nous a expliqué que cette mise à jour permet d’exprimer la volonté de MINI de lâcher son fou et de laisser aller sa créativité. « On voulait que les modèles aient encore plus de piquant aux yeux des consommateurs », témoigne le styliste en chef de MINI.

 



D’ailleurs, l’une des nouveautés les plus marquantes, c’est le nouveau toit « Multitone », une première dans l’industrie de l’automobile. Grâce à un nouveau procédé de peinture que le constructeur nomme « wet-to-wet », les stylistes ont pu mélanger trois teintes différentes afin de conférer au toit un effet de profondeur plutôt convaincant. Selon Oliver Heilmer, ce procédé vient d’ouvrir une porte à une foule d’idées créatives chez MINI.

La mise à jour affecte principalement les parties avant et arrière du véhicule. Une nouvelle grille, plus imposante, qui intègre une bande de pare-chocs de la même couleur que la carrosserie, confère au modèle une illusion de largeur. La Cooper reçoit un capot redessiné. Les anciens feux de position, intégrés au bas du pare-chocs, ont été remplacés par des entrées d’air qui améliorent l’aérodynamisme du véhicule.

Les contours d’ailes – élément de design symbolique de la Cooper – ont été élargis et sont encore plus imposants. À l’arrière, on y voit un pare-chocs redessiné intégrant un effet de sol repensé.

L’habitacle reçoit, lui aussi, son lot de changements, comme un volant et des prises d’aération redessinés. L’affichage numérique, qu’on retrouvait uniquement du côté des Cooper SE et John Cooper Works GP, est désormais offert sur toute la gamme, en option. Les matériaux utilisés, les agencements de couleurs et les accessoires de personnalisation ont tous été revus.

Finalement, on remarque que la Cooper SE arbore un design beaucoup plus homogène avec le reste de la gamme. Selon M. Heilmer, les propriétaires ne voulaient pas que la Cooper électrique s’affiche comme un modèle différent. À leurs yeux, elle est une Cooper S comme les autres. À l’avenir, cette philosophie s’appliquera à tous les modèles électriques de la marque. Seuls les accents en jaune permettront d’identifier une Cooper électrique. Oliver Heilmer nous a confié que la couleur jaune représente le soleil, l’énergie et la puissance.

« Attendez-vous à nous voir vraiment exploiter cette couleur sur nos prochains modèles électriques », nous a-t-il dit.

Il important de souligner que cette mise à jour ne touche que le design des Cooper 3-portes, 5-portes, cabriolets et SE électriques. MINI explique que sa clientèle, qui demeure l’une des plus fidèles de l’industrie, n’avait rien à reprocher à l’offre des motorisations ni au comportement routier des modèles.

Rappelons que la MINI Cooper est mue par un moteur turbocompressé à 3 cylindres de 1,5 litre qui développe une puissance de 134 chevaux et produit un couple de 162 livres-pieds. Les Cooper S à 3 et à 5 portières sont mues par un 4-cylindres turbocompressé de 2,0 litres, dont la puissance se chiffre à 189 chevaux, et le couple, à 207 livres-pieds. Les déclinaisons John Cooper Works, quant à elles, reçoivent une version encore plus puissante de ce moteur, proposant 228 chevaux et 236 livres-pieds de couple. La boîte de vitesses manuelle à 6 rapports et une automatique à 8 rapports s’offrent pour toute la gamme, à l’exception de la décapotable qui ne peut être jumelée qu’à l’automatique.

Pour ce qui est de la Cooper SE, elle demeure également inchangée sur le plan technique, proposant toujours une batterie 32,6 kilowattheures (28,9 utilisables) et une autonomie chiffrée par l’EPA à 177 kilomètres.

La nouvelle gamme MINI Cooper 2022 arrivera dans les concessions du pays ce printemps. Au moment d’écrire ces lignes, MINI Canada n’avait pas encore dévoilé le prix.

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer