Le Jeep Wrangler Unlimited s'est renversé lors d'un test d'impact - Actualités

Nouvelles

Le Jeep Wrangler Unlimited s'est renversé lors d'un test d'impact

Le test a été répété à deux reprises et la conclusion est la même.

8 mai 2020

Capture d'écran

La sécurité est une composante de plus en plus importante pour une majorité d’acheteurs de véhicules neufs. Ce n’est donc pas pour rien que les véhicules automobiles sont testés par des organismes indépendants afin de valider quel genre de protection ils proposent pour les occupants. Or, lors de l’épreuve de la collision frontale légèrement décalée, le Jeep Wrangler Unlimited s’est renversé sur le côté passager après avoir frappé l’obstacle, une première pour l’Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) depuis qu’elle existe.

Cette situation est d’autant plus surprenante que Fiat Chrysler avait soumis le véhicule à un test similaire et qu’il est resté sur ses quatre roues après avoir frappé l’obstacle, tel qu’attendu. Compte tenu de la discordance de résultats entre ceux effectués par FCA et l’IIHS, un second test a été effectué par l’IIHS en collaboration avec FCA – afin de s’assurer que l’entièreté du protocole soit respectée – et le Jeep Wrangler Unlimited s’est, une fois de plus, renversé.

 

 

Par ailleurs, la performance de la protection offerte par la carrosserie aux occupants a été jugée de bonne, en raison de la faible intrusion dans l’habitacle même après un impact d’une telle violence. L’espace pour les jambes du conducteur est demeuré bon et les mouvements du mannequin ont été bien contrôlés par les dispositifs de sécurité en place.

Cependant, l’IIHS souligne qu’un « renversement partiel présente un risque de préjudice supplémentaire au-delà de ce que les critères standard sont censés mesurer. Un véhicule basculant sur le côté n'est pas un résultat acceptable pour un accident frontal et, par conséquent, la cote globale du Wrangler a été rétrogradée à marginale. » L’organisme américain affirme que les renversements sont dangereux en raison du risque d’éjection partielle ou complète, ce qui est d’autant plus probable dans le cas d’un véhicule muni d’un toit et de portières amovibles comme le Wrangler.

Pour les autres tests d’impacts, notamment le test d’impact frontal fortement décalé, le test d’impact latéral de même que les évaluations de la résistance du toit et du fonctionnement des appui-têtes, le Wrangler Unlimited a eu un résultat de « bon ». Par contre, l’efficacité des phares – autant les phares halogènes de base que les phares à DEL optionnels – a été jugée de « faible ».

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Essai éclair : Jeep Gladiator Overland 2020

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer