Tesla Model S et Model X : voici tout ce qui change - Actualités

Nouvelles

Tesla Model S et Model X : voici tout ce qui change

Un nouvel habitacle, un volant controversé et plusieurs autres nouveautés pour les Tesla Model S et Model X.

28 janvier 2021

Tesla

Tesla vient de lever le voile sur de nouvelles versions de la berline Model S et du VUS Model X. Avec une livraison prévue à leur premier propriétaire dès le mois prochain - selon un Tweet d’Elon Musk – ces deux véhicules proposent une panoplie de nouveautés, tant au chapitre de l’habitacle que de l’autonomie et des performances. Voici tout ce qui change sur ces modèles.

Tesla Model S

Si l’extérieur de la Model S ne reçoit que quelques subtiles révisions du côté de ses pare-chocs et de ses phares (on remarque également l’abandon du chrome), c’est son habitacle qui reçoit les retouches les plus importantes. Tout a été revu, même le volant qui crée beaucoup de controverse en raison de son design coupé du type « yoke », comme ce qu’on retrouve dans le cockpit d’un avion.

Tesla Model S 2022

Étrange ce volant, certes, et pas très pratique, surtout en zone urbaine. Mais Tesla a expliqué lors de sa présentation qu’il a pour objectif de permettre au conducteur d’apprécier la conduite manuelle et la conduite autonome. Il est donc clair, avec ce volant, que Tesla mise sur la voiture sans conducteur. D’ailleurs, la Model S perd complètement ses leviers d’essuie-glace et de clignotants et, même, son sélecteur de vitesses. En effet, tout est désormais manipulable par l’entremise des boutons intégrés à même le volant, pour le meilleur et pour le pire.

 



Tesla compte ensuite miser sur l’intelligence artificielle pour faciliter l’utilisation du véhicule. Par exemple, l’auto pourrait détecter qu’elle est garée devant un mur et automatiquement engager la marche arrière dès qu’on appuie sur la pédale de frein.

Tesla Model S 2022

Un habitacle beaucoup mieux ficelé

L’autre changement notable, c’est le nouvel habitacle qui se voit d’emblée beaucoup plus attrayant et rempli de nouvelles technologies. Contrairement aux Model 3 et Y qui abandonnent presque entièrement la planche de bord traditionnelle en faveur d’un seul écran, la Model S conserve son écran d’affichage numérique devant le conducteur.

Cependant, comme sa petite sœur, la Model S élimine toute présence de buses d’aération. La Model S recevra également l’accès à l’habitacle au moyen d’une carte (ou l’application mobile), comme les Model 3 et Y.

Tesla Model S 2022

Un nouvel écran central, désormais positionné à l’horizontale, fait également partie des changements. Selon Tesla, cet écran afficherait une résolution de 2200x1300. Un second petit écran a été incorporé derrière la console centrale pour les passagers arrière. Il permet d’accéder à certaines fonctions du véhicule ou d’activer des accessoires du système d’infodivertissement. Le constructeur certifie que ces deux écrans combinés ont une puissance de 10 téraflops et peuvent se connecter à une manette de jeux vidéo sans fil.

L’autre nouveauté notable, c’est le nouveau toit entièrement vitré, à l’instar du Model X. En outre, l’habitacle de la Model S reçoit une chaîne audio d’une puissance de 960 watts comptant 22 haut-parleurs.

Tesla Model S 2022

Prix, performance et autonomie révisés

Tesla en a également profité pour revoir l’offre des variantes de la Model S et lui injecter encore plus de performances et d’autonomie. Elle est toutefois alimentée par la même batterie de 18 650 cellules et non par la nouvelle batterie à 2 170 cellules que Tesla avait annoncée au Battery Day. Des changements ont donc été apportés à son système de refroidissement pour lui permettre de mieux performer et de manière plus constante.

Or, la déclinaison d’entrée de gamme Long Range promet désormais une autonomie de 663 kilomètres. Le sprint de 0 à 100 kilomètres/heure s’effectue en 3,2 secondes seulement. Le tout pour la modique somme de 114 990 $. Tesla intègre également la variante Plaid qui remplace l’ancien modèle Peformance et dont le prix est de 159 990 $. Dans cette déclinaison, la Model S propose une autonomie de 628 kilomètres et un 0 à 100 kilomètres/heure en 2,1 secondes, ce qui est complètement démentiel !

Enfin, les consommateurs pourront aller encore plus loin en optant pour l’option Plaid+. Prévue d’être alimentée par une nouvelle batterie et par trois moteurs électriques, elle promet une autonomie jamais vue chez Tesla de plus de 840 kilomètres et un sprint de 0 à 100 kilomètres/heure sous la barre des 2,1 secondes. Et c’est sans compter que le constructeur a déclaré une vitesse de pointe de 320 kilomètres/heure.

Tesla Model X

Comme la S, le Model X reçoit lui aussi une foule d’améliorations. C’est presque un copier-coller de sa grande sœur, incorporant ainsi le même type d’habitacle et de technologies.

Les changements stylistiques sont tout aussi subtils : quelques retouches du côté des pare-chocs, des phares et des feux arrière. Idem pour la suppression du chrome. Le VUS reçoit, lui aussi, sa version Plaid (mais pas la variante Plaid+). Il s’agit donc d’un utilitaire qui affiche une puissance de 1 020 chevaux et qui propose une autonomie de 547 kilomètres.

Le sprint de 0 à 100 kilomètres/heure pour ce véhicule à vocation familiale est estimé, selon Tesla, à 2,6 secondes. Les prix sont de 124 900 $ pour la déclinaison Long Range avec une autonomie de 580 kilomètres, et 159 900 $ pour la déclinaison Plaid. Au moment d’écrire ces lignes, il était possible de commander ces deux nouveaux modèles par l’entremise du site web de Tesla.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Antirouille Bolduc, partie 1 : les défauts des Tesla

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer